13 Décembre 2017

Cameroun: Musique - Les artistes Je'hf Biyeri et Mixtone défendent les couleurs congolaises à Douala

La 7e édition de Douala Hip-Hop Festival a lieu du 13 au 16 décembre dans la capitale économique du Cameroun. Les Congolais Mixtone et Je'hf Biyeri vont y prendre part aux côtés d'autres ténors du hip-hop et de la Rnb du continent et d'ailleurs.

Douala Hip-Hop Festival (DHF) est aujourd'hui l'un des plus grands festivals des cultures urbaines en Afrique. Ce rendez- vous d'expression et d'exposition du savoir-faire artistique, qui va réunir pendant quatre jours de nombreux artistes excellant dans le hip-hip et le RNB, présente cette année un plateau très relevé avec comme têtes d'affiche Krotal, Tenor, Dynastie Le Tigre, Mister Leo, Daphnee, Magasco, Salatiel, Minks, qui ont produit en 2017 des tubes qui font rayonner Cameroun sur la scène musicale urbaine du continent africain et bien au-delà.

Les perles montantes du Cameroun du rap n'ont pas été oubliées comme Teety Tezano, Armand Biyag, Ewube, Joe Kletty... Avec les artistes étrangers invités qui viennent du Canada, du Tchad, du Sénégal, du Congo Brazzaville, du Togo, de Belgique, du Benin, de la République démocratique du Congo, tous vont célébrer en beauté la créativité, le talent, les efforts d'une jeunesse consciente du fait que l'Afrique est la terre des opportunités, d'abord pour les jeunes africains qui agissent pour ne pas être esclaves des illusions.

La légende de la 7e édition est Lady B. La Reine du rap kamer qui longtemps avant l'arrivée du dab a su inscrire son nom dans l'histoire avec son style et son flot particuliers tandis que le parrain de la 7e édition est le crooner des love songs, Ben, l'aîné de la famille musicale Decca. Ben Decca n'est pas seulement un artiste qui totalise une carrière glorieuse de près de 40 ans, mais il est aussi un défenseur militant du Makossa, cette musique urbaine qui a régné sur le continent pendant des décennies et qui a influencé le développement de nombreux courants musicaux urbains en Afrique, donc la culture hip-hop. La DHF qui a vu en six éditions monter sur scène 389 artistes pour un public évalué à près de 17 600 spectateurs est aussi le marché du street wear, le street dance, le graffiti, le design graphique et de nombreux ateliers sur des thèmes névralgiques du développement de la musique et des cultures urbaines.

Cameroun

G5 Sahel - Il faut passer à l'action

Le déploiement effectif de cette force conjointe était au centre d'une réunion de soutien tenue… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.