14 Décembre 2017

Angola: La Banque angolaise révèle l'existence de 30 milliards de dollars à l'étranger

Luanda — Près de 30 milliards de dollars américains appartenant au pays sont déposés à l'étranger dans des banques commerciales correspondantes, a révélé mercredi, à Luanda, le gouverneur de la Banque Nationale d'Angola (BNA), José de Lima Massano.

La moitié de cet argent (soit 15 milliards), a-t-il expliqué, constitue des dépôts des banques commerciales et des institutions financières angolaises à leurs correspondants à l'étranger, à base des données de la balance de paiements compilées par la Banque de paiements internationale ( Bank for International Settlements).

Dans une déclaration faite en marge de la clôture du séminaire sur la lutte contre la corruption, le népotisme et le blanchiment des capitaux organisé par le MPLA, il a fait remarquer que l'autre moitié correspondait aux dépôts des secteurs non financiers, comme la trésorerie nationale, le Fonds Souverain d'Angola ainsi que des entreprises publiques et privées.

Face à ce fait, la BNA va redoubler la vigilance et appliquer de façon efficace la législation pour éviter la fuite et le blanchissement des capitaux.

A la clôture du séminaire, le Vice-président du MPLA, également Chef de l'Etat, João Lourenço, a demandé aux angolais ayant des fortunes à l'étranger à rapatrier ce capital, à partir du début de l'année prochaine, pour investir dans le pays sinon cet argent sera confisqué par l'Etat angolais.

Angola

Kwanza parmi les quatre monnaies les plus surévaluées du monde

La banque Nationale d'Angola a adopté le taux de change flottant parce que dans le régime fixe qui a… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.