14 Décembre 2017

Afrique de l'Ouest: Bouffée d'oxygène de 6 milliards Fcfa de la BOAD à la Banque Commerciale du Sahel

La BCS- Mali reçoit un bol d'air des guichets de la BOAD. Une ligne de refinancement d'un montant de 6 milliards de Fcfa en faveur de la Banque commerciale du Sahel- Mali, filiale de la holding bancaire libyenne Fireign Bank Libya.

Ce financement s'inscrit dans le cadre du deuxième programme initié par la BOAD et la KFW visant à soutenir les Petites et Moyennes Entreprises (PME) de l'UEMOA en améliorant leur accès aux moyens de financement par le biais du secteur bancaire commercial.

La BCS- Mali s'est illustrée ces dernières années dans des opérations de prêts de grande envergure au profit des entrepreneurs maliens évoluant dans des secteurs stratégiques et prioritaires de l'économie malienne. C'est donc une bouffée d'oxygène supplémentaires que l'institution vient de recevoir pour la réalisation de sa feuille de route.

Afrique de l'Ouest

Enlèvement de quatre Occidentaux dans l'Etat de Kaduna

Ils ont été enlevés mardi soir dans le nord du pays, a confirmé la police de l'Etat de… Plus »

Copyright © 2017 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.