14 Décembre 2017

Ile Maurice: Allégations contre Hansrod - Les syndicats de la WMA s'excusent à moitié

«Le communiqué payant de la Waste Water Management Authority ne dit pas toute la vérité.» C'est ainsi que le président de la Waste Water Management Authority Employees Union, (WMAEU), Mahendranath Bucktowar, ainsi que Dewan Quedou, président de la Mauritius Trade Union Congress (MTUC), ont qualifié ce document où ils ont eux-mêmes présenté leurs excuses à la direction de l'organisme.

Les deux syndicats, qui sont affiliés, avaient été sommés par la Conciliation and Mediation Unit du ministère du Travail et des relations industrielles de s'excuser concernant un rapport qui blanchirait des cadres suspendus. Leurs membres avaient aussi fait des allégations d'ingérence à l'encontre du président du conseil d'administration de la WMA, Sulaiman Hansrod.

N'ayant pu prouver l'existence de ce rapport et afin de pouvoir reprendre les négociations avec la direction, les syndicats, plus particulièrement la WMAEU, ont présenté leurs excuses. Par contre, les syndicalistes maintiennent tout ce qu'ils ont avancé sur Sulaiman Hansrod.

Dewan Quedou va plus loin. Il salue Sudesh Rughoobur pour avoir osé dénoncer «les manigances de Hansrod à la WMA» même s'il est un député du gouvernement.

C'est après une conférence de presse le 20 février que tout a commencé. Les syndicalistes y avaient affirmé que la direction de la WMA était en possession dudit rapport préliminaire. Ils avaient également avancé que selon leurs informations, ce document n'a rien trouvé de compromettant contre les fonctionnaires.

Concernant Sulaiman Hansrod, ils avaient déclaré que le président du conseil d'administration s'ingérait dans le day-to-day business de l'institution. Ils avaient aussi souligné que celui-ci avait fait preuve de non-respect envers certaines procédures avant la suspension des employés ou encore le fait qu'il ait mis à l'écart les syndicats quand il a organisé un séminaire pour la restructuration de la WMA.

Après la conférence de presse, la direction de la WMA avait demandé aux syndicats de prouver qu'ils étaient en possession de ce rapport, au cas contraire ils devaient présenter des excuses. Depuis la direction refusait aussi toute négociation avec ces représentants des employés.

Les syndicats se sont tournés vers la Conciliation and Mediation Unit du ministère du Travail et des relations industrielles. Mais au final, le directeur de cette unité a tranché en faveur de la direction de la WMA.

Ile Maurice

Maha Shivaratree - Ramgoolam comme invité d'honneur à la Hindu House ?

Décidément Navin Ramgoolam et le Parti travailliste (PTr) ont la cote auprès des organisations… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.