14 Décembre 2017

Congo-Brazzaville: Salon Congo workshop - Rendre le championnat congolais plus attractif

Le ministre des Sports et de l'éducation physique a ouvert, le 14 décembre au Centre international des conférences de Kintélé, le salon «Congo foot workshop 2018-2023 », fruit d'un nouveau partenariat de cinq ans signé entre la Fédération congolaise de football et la Fondation pour le développement du football en Afrique.

La rencontre se déroule en ateliers pendant deux jours avec pour but de trouver des solutions pour améliorer l'organisation du football au Congo afin que celui-ci devienne plus attractif. « Après l'installation de ces infrastructures sportives et hôtelières de haute facture sur toute l'étendue du territoire, il apparait nécessaire, en matière de rentabilisation, de viabilisation et d'appropriation sociale, que l'organisation du football au Congo s'améliore et devienne plus attractive pour que les partenaires techniques et financiers, les sponsors et autres mécènes du sport y investissent davantage », a expliqué Hugues Ngouélondélé à l'ouverture des travaux.

La tenue de ce Congo foot work shop 2018-2023 permet, en effet, de faire asseoir une véritable base de l'économie de football dans le pays, d'échanger sur la gestion stratégique de ses associations sportives, de voir l'importance du marketing et sponsoring dans la gestion du football, d'expliquer les différentes dimensions de la communication, l'importance du travail avec les médias ainsi que de susciter l'adhésion massive de la population et des partenaires techniques et financiers au développement du football congolais.

Constant Omari, le deuxième vice-président de la Confédération africaine de football (CAF) a, quant à lui, révélé que l'organisation de ces assises participait à la mise en œuvre de l'un des objectifs du président de la CAF, à savoir professionnaliser davantage l'administration du football et développer partout en Afrique une véritable économie de ce sport.

« Le salon Congo football workshop, que vous ouvrez ce jour, est un nouveau partenariat entre la Fondation pour le développement du football en Afrique et la Fécofoot. Il se propose, à travers une dynamique organisationnelle, de mettre ensemble les décideurs politiques, tous les partenaires techniques et financiers, les acteurs du football, la fédération, les médias et les sponsors pour une nouvelle dynamique du football congolais », a souligné le 2e vice -président de la CAF.

Le président de la Fondation pour le développement du sport en Afrique a démontré que cette discipline rapporte beaucoup d'argent. Pour y arriver, il faut des infrastructures, de l'organisation, du matériel et des équipements sportifs. « Pour faire le grand championnat, il faut que tous les clubs soient équipés et ils doivent tous être appuyés sans discrimination », a souligné Christan Lagnidé. Après l'ouverture, les réflexions se poursuivent en quatre ateliers. L'atelier A consacré à la compétition présente les premiers éléments devant valoriser les compétitions nationales. Il est ressorti de celui-ci que le championnat Ligue démarrera le 27 janvier avec seize clubs. Le vainqueur de la Ligue 1 gagnerait désormais vingt-cinq millions au lieu de dix comme auparavant. Le championnat ligue 2 mettra aux prises trente-deux clubs et le vainqueur toucherait dix millions. Dix millions également pour la coupe nationale.

Dans l'atélier B, l'initiateur du projet montre l'importance des medias et du marketing. Les médias doivent, selon Christian Lagnidé, s'approprier des rencontres des compétitions nationales en vue d'attirer les annonceurs. Dans l'atelier C, les échanges tournent autour de l'économie et finances, notamment les recettes (marketing, droit de diffusion , billeterie), la subvention, l'économie par la création de dix emplois autour de chaque club et stade, soit un total de cent emplois pour les dix stades retenus.

L'atélier D, quant à lui, est réservé au supporter et au grand public. « Je prends l'engagement, au nom du président de la Fécofoot, à œuvrer avec la fondation pour le développement du football en Afrique pour une nouvelle dynamique du football congolais », a indiqué Jean Guy Blaise Mayolas, le premier vice-président de la Fécofoot. Les conclusions de ce salon sont attendues ce 15 décembre.

Congo-Brazzaville

Chan 2018 - Les Diables rouges se qualifient pour les quarts de finale (groupe D)

Après la victoire de l'Angola sur le Cameroun plus tôt dans la journée, le Congo a battu le Burkina… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.