14 Décembre 2017

Congo-Brazzaville: Insertion professionnelle - Le pays veut se doter d'un dispositif de création d'emplois

Le Premier ministre, Clément Mouamba, a affirmé le 14 décembre à Brazzaville que le pays envisage de mettre sur pied un dispositif technique de création d'emplois. Il s'est exprimé à l'ouverture des Assises nationales de l'emploi et de la formation (Anef), organisées par l'Université des connaissances africaines (Uca).

Placées sur le thème : « Comment créer 6000 emplois de 2018 à 2023 ? », les Anef sont un lieu de pollinisation mutuelle de l'ensemble des acteurs sur les questions de l'adéquation de l'offre nationale de formation et de la demande des entreprises. Selon le président de l'Uca, Patrice Passy, c'est également une plate-forme numérique pour l'emploi rassemblant des services web et mobile de l'observatoire national des métiers et des formations, des acteurs publics et privés. Ceci dans la lutte contre l'insertion professionnelle des jeunes diplômés : offres d'emplois, MOOC de l'Uca (formations en ligne).

« L'Université des connaissances africaines déclare la guerre à la pauvreté en Afrique. Elle se veut être le terreau nécessaire des constructions collectives en développant l'intelligence des crises, (face à la crise des intelligences) avec pour objectif cognitif principal de concevoir de nouvelles solutions et/ou tout réinventer face au milliard d'individus qui arrive dans trente ans », a-t-il souligné.

Présidant la cérémonie, le chef du gouvernement a rappelé que la question de l'emploi des jeunes diplômés concernait tout le monde sans exclusive. D'après Clément Mouamba, la jeunesse est la dynamique pour le Congo et ces assises, à travers l'ouverture du chantier national de l'emploi de 2018-2023, sont le premier pas vers la structuration technique de la résorption du chômage.

Pour lui, les problèmes du pays sont connus, beaucoup de réponses ont été apportées depuis les années 1960. « Mais nous avions très peu expérimenté les solutions techniques avec méthode, contrôle, suivi et des moyens financiers adéquats. Le Congo étant en chantier dans le cadre de son développement économique, cette initiative citoyenne doit être considérée comme un apport conceptuel, un cadre paritaire d'échanges d'expériences et de mutualisation d'expertises, afin de doter notre pays d'un dispositif technique national de création d'emplois, cohérent, transversal et performant », a indiqué le Premier ministre.

Congo-Brazzaville

Le Pool a besoin de matériel pour redémarrer l'activité agropastorale

Des humanitaires ont relancé lundi 18 juin la distribution de vivres aux populations du Pool grâce à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.