15 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: Moïse Katumbi se joint à l'appel de l'église catholique

Candidat président de la République, Moïse Katumbi, condamné à l'exil par une décision du tribunal de paix de Lubumbashi/Kamalondo, s'est joint à l'appel lancé par l'église catholique à partir de ce jeudi décembre 2017. C'est le moment, pense-t-il, pour le peuple congolais de braver la peur pour sa libération.

L'opposant Moïse Katumbi s'est joint à l'appel de l'Eglise catholique pour réclamer l'application de l'accord du 31 décembre 2016 et le départ du président Joseph Kabila. Dans un message publié jeudi sur son compte Twitter, le candidat président de la République appelle ses partisans à suivre les consignes des catholiques.

« Avec l'appel des curés de Kinshasa et du comité laïc, l'Eglise dit NON à la dictature. Je me joins à leur voix, et au-delà de la capitale, appelle tous les Congolais à suivre ces consignes. Prions pour la Nation et chaque jeudi 21h, bruit et tapage jusqu'à l'application de l'accord de la CENCO», dit-il.

Dans un message publié mercredi, les curés de Kinshasa appellent à des manifestations pacifiques à partir de ce jeudi 14 décembre 2017.

« Chaque jour, après la messe du matin, il est prévu la récitation de la « Prière pour la nation », précédée de la lecture de l'extrait du message de la CENCO et tous les jeudis à 21 heures, les cloches des églises vont sonner », dit ce message publié sur la page Facebook de la CENCO.

Ces cloches, explique le message, devront retentir pendant une quinzaine de minutes et la population est priée de les accompagner par toute sorte de clameur et de vacarme.

A Kinshasa, sous le coup de 18 heures, la cloche de la cathédrale Notre Dame du Congo a sonné, répondant à l'appel de toute l'église catholique. Ce qui ouvre la voie à une série d'actions qui, selon les laïcs, devrait amener le peuple congolais, soutenu par l'église catholique, à briser la peur jusqu'à l'écroulement des murs de la dictature.

Comme en 1992, les laïcs catholiques se sont jetés dans l'arène pour faire entendre la voix d'un peuple qui n'aspire qu'à une seule chose : l'alternance démocratique.

Congo-Kinshasa

Nouvelles attaques contre les forces gouvernementales à Beni

Le bilan serait lourd, mais l'armée parle seulement de quatre rebelles tués. La situation est en tout cas… Plus »

Copyright © 2017 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.