15 Décembre 2017

Afrique: Conférences de l'Omc à Buenos Aires - Roberto Azevedo déçu des résultats obtenus

La onzième conférence des 164 ministres des Etats membres de l'Organisation mondiale du commerce (Omc) n'a pas donné satisfaction. Autant la présidente de la Conférence, Mme Susana Malorrca, que le Directeur général de l'Omc, Roberto Azevedo, l'ont reconnu. Les intérêts nationaux ont encore primé sur la nécessité de fonder un commerce multilatéral inclusif transparent et au service du développement de l'humain.

Pas de déclaration de Buenos Aires à l'issue de ce round ministériel. La 11eme ministérielle de l'Omc a pris fin mercredi 13 décembre 2017 sans une grande avancée sur les questions liées notamment à l'agriculture. Un dossier que les États-Unis ne cessent de torpiller et l'arrivée de Donald Trump avec son « Amérique d'abord » n'a pas facilité la tâche aux négociateurs.

Cependant, deux avancées sont notées. Une sur la levée des subventions liées à la pêche. Selon la Fao, 12,3 millions de personnes travaillent directement dans la pêche ou la transformation, avec une grande majorité d'entre elles employées dans la pêche artisanale. Les exportations des produits de la pêche des pays en développement sont estimées à 80 milliards de dollars américains en 2014. Pour certains pays moins avancés, les exportations de poisson représentent une part importante des exportations totales. « Entre 2000 et 2013, le poisson a, par exemple, représenté 25 pour cent des exportations totales du Sénégal, près de 30 pour cent de celles de la Mauritanie, 42 pour cent de celles du Cap-Vert et plus de 50 pour cent de celles de Vanuatu », précisait Passerelles. Deuxièmement, un programme de travail à poursuivre sur le commerce électronique et sur les questions agricoles a été annoncé. Le Soudan du Sud est accepté comme nouvel Etat membre. « Nous n'avons pas été à la hauteur de l'appel lancé par le président d'Argentine de nous unir et de trouver des solutions concrètes », reconnaît la présidente de la Conférence Mme Mallorca.

Le défi aujourd'hui est de maintenir un commerce mondial transparent inclusif et à visage humain : donc de préserver un commerce ouvert, équitable et incarné par une Omc « réformée et plus efficace ».

Afrique

Tanzanie-Rwanda - Un train pour faciliter l'intégration

Les présidents John Magufuli et Paul Kagame ont conclu un accord dimanche sur la construction d'une voie… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.