16 Décembre 2017

Sénégal: La crise israélo-palestinienne mobilise au Sénégal

Comme dans de nombreuses villes du continent, un rassemblement a été organisé à Dakar ce vendredi 15 décembre après la grande prière pour soutenir le peuple palestinien et dénoncer la décision du président Donald Trump de reconnaitre Jérusalem comme capitale d'Israël. Dix jours après la déclaration du chef d'Etat américain, c'était d'ailleurs le premier rassemblement organisé au Sénégal.

Le lieu est symbolique : la petite scène a été montée devant le minaret de la Grande Mosquée de la capitale. Près de 200 personnes, en grande majorité des hommes, se sont réunies pour dénoncer l'annonce du président Trump. « C'est très important pour nous en effet de montrer notre désaccord par rapport à cette mesure-là », explique Abdoul Karim Diaw, l'un des organisateurs du rassemblement.

« Lorsque Saddam Hussein a tenté d'occuper le Koweït, 28 pays l'ont sanctionné militairement. Israël a violé 37 résolutions de l'ONU, il doit être sanctionné », lance Ngagne Demba Touré, 24 ans, étudiant en sciences politiques et militant.

« Jérusalem est une zone internationale sous régime particulier... » Pour montrer sa solidarité, l'imam Hassan Seck a fait le déplacement depuis la région de Thiès. Il appelle le chef de l'Etat Macky Sall à poursuivre le travail engagé au Sénégal en faveur de la Palestine. « J'ai dit à Macky Sall que le Sénégal a un rôle à jouer historiquement très important en matière de défense des droits des Palestiniens. Il ne doit pas interrompre cette chaîne-là. »

Seul bémol à ce rassemblement organisé par les associations religieuses, l'absence totale de la société civile et des mouvements citoyens.

Sénégal

Drame du 15 juillet 2017 - Ouakam réintègre le foot sénégalais

Le Tribunal arbitral du Sport (TAS) a en partie réhabilité le club de football sénégalais… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.