16 Décembre 2017

Sénégal: AG élective du président de la fédération sénégalaise d'athlétisme - El Hadji Amdou Dia Ba se retire, Cheikh Tidiane Boye et Sare Oualy, seuls candidats en liste

Attendu sur la ligne de départ de la présidence de la Fédération sénégalaise d'athlétisme, Ezl hadji Amadou Dia Ba s'est finalement retiré de la course.

Le manque de « consensus fort » avec les deux autres candidatures déclarés et le « risque de décirures » au sein de la discipline ont motivé le choix du médaillé olympique des Jo de Séoul rendu public hier, à travers une lettre envoyé hier, vendredi à la veille de l'Assemblée générale élective à Thiés. Ce qui laisse la voix à Cheikh Tidiane Boye et Saré Ouly, les deux seule candidats à briguer la présidence de la Fsa.

El hadji Amadou Dia ne sera plus sur les starting bloc pour prendre les rênes de la premiére discipline olympique et succédé à Momar Mbaye qui a présidé depuis une quinzaine d'année l'athlétisme. L'actuel directeur du Centre régional de développement (CRD/IAAF) de Dakar et candidat du collectif pour la relance de l'athlétisme s'est retiré hier, vendredi, à la veille de l'Assemblée générale élective qui aura lieu ce ce samedi à Thiés. Il a motivé sa décision à travers une lettre qu'il a rendu public et relevant un manque de consensus entre les différents candidats. Mais surtout la « déchirure » qu'il pouvait engendrer au sein de la discipline.

«Comme vous pouvez le constater, cette élection risque de déchirer davantage la famille de l'athlétisme. Or, elle avait plus besoin de consensus fort pour que notre discipline retrouve son lustre d'antan, après avoir touché le fond. Mais après avoir analysé la situation, consulté les membres du Collectif, j'ai pris la décision de retirer ma candidature au poste de Président de la Fédération sénégalaise d'athlétisme », souligne t-il.

Tout en souhaitant « bonne chance à ceux qui se retrouveront au sein de l'instance dirigeante », El Hadji Dia Ba s'est dit reconnaissant envers les membres du collectif qui ont porté sa candidatures.

« Je vous remercie tous d'avoir misé sur ma modeste personne pour briguer la présidence de la Fédération sénégalaise d'athlétisme (FSA). Je vous serai éternellement reconnaissant. Voilà pourquoi, avec les membres du Collectif, j'avais décidé de mettre mon entregent, mon expérience, mes capacités managériales au service de notre athlétisme. Pendant plus de deux années, j'ai sillonné le pays de fond en comble pour faire un diagnostic sans complaisance de la situation de l'athlétisme », écrit t-il . Après le retrait du médaillé d'argent aux JO 1988, seul Cheikh Tidiane Boye,champion du monde militaire du 800m en 1989, à Rome (Italie) et du 1.500m en 1992, à Helsinki et Saré Oualy, actuel vice président de la Fsa et officier des douanes sont en lice pour prendre les commandes de la Fsa.

Sénégal

Le Japon décidé à percer le mystère du football sénégalais

Kalouga (Moscou), 21 juin (APS) - Le Japon, depuis quelques années intéressé par le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.