18 Décembre 2017

Angola: La communication sociale lance une campagne de prévention du paludisme

Huambo — Le ministère de la Communication Sociale (MCS) lancera en 2018, en partenariat avec le ministère de la Santé, une campagne de prévention du paludisme, a annoncé dimanche, dans la ville de Huambo, le secrétaire d'Etat à la Communication Sociale, Celso Malavoloneke.

Se confiant à la presse à la fin de la visite de la ministre de la Santé, Sílvia Lutukuta, à la province de Huambo, où elle a constaté la situation du paludisme, Celso Malavoloneke a déclaré que tous les organes des médias diffuseront les mesures de prévention et de traitement de la maladie, qui implique la lutte contre les moustiques à trois niveaux.

Il a expliqué qu'au premier niveau, il est prévu la lutte contre la reproduction des moustiques, qui nécessite un travail de qualité avec les administrations municipales pour améliorer l'assainissement de base dans les communautés, tandis que le second a trait à l'élimination des larves survivantes lors de la fumigation.

La troisième étape, a-t-il précisé, sera consacrée à la sensibilisation de l'utilisation correcte des moustiquaires.

Angola

Plus de 60 décès à la pédiatrie de Cuando Cubango

62 enfants âgés de zéro à cinq ans ont péri, de janvier au mois de mars de… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.