18 Décembre 2017

Cote d'Ivoire: L 'ancien ministre Hubert Oulaye devant les juges

Photo: Fraternité Matin
Hubert Oulaye devant les juges pour «complicité d'assassinat»

Hubert Oulaye s'est présenté devant les juges de la cour d'assises d'Abidjan ce lundi 18 décembre. L'ancien ministre de la Fonction publique sous le régime de Laurent Gbagbo est accusé de « complicité d'assassinat » de militaires de l'Onuci, l'opération de l'ONU dans le pays en 2012.

C'est le premier procès d'une série qui implique des personnalités de la mouvance de l'ex-président ivoirien qui seront jugées ces prochaines semaines dans des affaires distinctes. Le procès s'est ouvert ce matin vers 11h TU mais l'audience a été rapidement suspendue.

L'un des co-accusés d'Hubert Oulaye, s'est présenté à la cour sans avocat. Or, la présence d'un avocat est obligatoire lors d'un procès en assise en Côte d'Ivoire. Il y a donc de fortes chances pour que le procès soit renvoyé à une date ultérieure.

Hubert Oulaye, ex-ministre de la fonction publique de Laurent Gbago s'est lui bien présenté ce matin au tribunal, vêtu d'un costume gris foncé.

Sangaré comparaît libre

Dans la salle, on a pu noter la présence d'Aboudramane Sangaré, chef de l'aile dissidente du FPI, le parti de l'ancien président Laurent Gbagbo.

Arrêté en mai 2015, il comparaît libre car il bénéficie depuis juin dernier d'une mesure de libération provisoire.

Hubert Oulaye est accusé de « complicité d'assassinat ». Plus précisément on le soupçonne d'avoir financé à hauteur de deux millions de francs CFA, soit environ 3 000 euros, le groupe armé à l'origine de l'embuscade qui a notamment coûté la vie à sept soldats nigériens de l'ONUCI en juin 2012 dans l'ouest du pays.

En savoir plus

Assassinat de soldats de l'ONU en 2012 - "Je n'ai jamais financé des tueurs", assure Hubert Oulaye

A titre de rappel, sept Casques bleus nigériens avaient été tués en Côte d'Ivoire en… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.