19 Décembre 2017

Sénégal: Les Etats membres de l'OMVG invités à payer à bonne date leurs contributions

Dakar — Les Etats membres de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) sont invités à payer à bonne date les contributions au budget de fonctionnement du Haut-commissariat.

S'exprimant lors du 44-ème session ordinaire du conseil des ministres de l'OMVG, des ministres ont interpellé leurs collègues sur les retards de paiement des contributions.

"Je voudrais vous lancer un appel pour le paiement à bonne date au budget de fonctionnement du Haut-commissariat", a souhaité le président du Conseil des ministres, le Bissau-guinéen Bacar Barros Banjai.

Emboîtant le pas au ministre Bissau-guinéen des Ressources naturelles, le ministre sénégalais de l'Hydraulique Mansour Faye a invité les Etats membres de l'OMVG à "s'acquitter" de leurs cotisations au budget de fonctionnement.

Selon Mansour Faye, "au Sénégal, toutes les dispositions seront prises dans les meilleurs délais dans ce sens".

De son côté le Haut-commissaire de l'OMVG, El Hadj Lansana Fofana a invité les Etats à "procéder à l'apurement des arriérés et au paiement effectif des encours des budgets de fonctionnement".

L'organisation qui regroupe la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau et le Sénégal a pour mission l'exploitation rationnelle et harmonieuse des ressources communes des bassins des fleuves Gambie, Kayanga-Géba et Koliba-Corubal.

Sénégal

Regain de tension en Casamance - La socièté civile locale calme le jeu

Les responsables de l'Église catholique ne sont pas les seuls à s'inquiéter de la situation qui… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.