20 Décembre 2017

Sénégal: Grands prix du président de la République pour les ARTs et lettres - Baaba Maal, Ousmane William Mbaye et Rahmatou Seck Samb, lauréats

Photo: lesoleil
Baaba Maal, Ousmane William Mbaye et Rahmatou Seck Samb, lauréats du Grands prix du président de la République pour les ARTs et lettres

Les Grands prix du président de la République pour les Arts et les Lettres ont récompensé, cette année, le musicien Baaba Maal, le cinéaste Ousmane William Mbaye et l'écrivain Rahmatou Seck Samb. Sous la présidence du chef de l'Etat, Macky Sall, ces créateurs ont été respectivement distingués dans les catégories Arts et Lettres.

Hier, au Grand théâtre national de Dakar, le monde de la culture était en fête. Relancés après sept ans d'arrêt, les Grands prix du président de la République pour les Arts et les Lettres ont récompensé, cette année, les artistes et écrivains qui ce sont le plus distingués pour la qualité de leurs œuvres. Dans la catégorie des Arts, l'artiste chanteur-compositeur Baaba Maal et le cinéaste Ousmane William Mbaye ont remporté le Grand prix du président de la République pour les Arts. Doté au départ de 10 millions de FCfa, ce prix a été doublé pour cette édition 2017 par le chef de l'Etat. Ainsi, les deux lauréats empochent, chacun, un montant de 20 millions de FCfa. Le Prix d'encouragement du chef de l'Etat pour les Arts a récompensé la jeune chanteuse Maréma Fall pour la diversité de ses sonorités musicales sénégalaises et africaines. Mais aussi, a rappelé le président du jury, Jean-Pierre Leurs, le caractère métissé de son œuvre. Plusieurs fois distinguée malgré sa jeune carrière, Maréma a donc été consacrée pour la constance de son talent musical.

Dans la catégorie des Lettres, l'écrivain Rahmatou Seck Samb a été désignée lauréate du Grand prix du président de la République pour son roman « Fergo : Tu traceras ta route ». Cette œuvre parue aux Editions Abis est une « épopée pulaar à travers les mines diamantifères sous Mobutu ». Elle est aussi faite d'une « aventure amoureuse de Baïdy auprès de deux femmes que tout oppose ».

Au même titre que le prix du chef de l'Etat pour les Arts, cette récompense est d'un montant de 20 millions de FCfa. Le prix d'encouragement du président de la République pour les Lettres a été remporté par une autre dame : Andrée Marie Diagne. Elle a été primée pour son roman « La fileuse d'amour ».

Les prix d'encouragement pour les Arts et les Lettres ont été doublés pour cette édition, passant de 2 à 4 millions de FCfa. Pour le président du jury du Grand prix du président de la République pour les Lettres, Pr Alioune Badara Diané, les deux œuvres primées se signalent par la qualité de leur écriture et la portée des textes constituant un laboratoire d'écriture.

En savoir plus

Grands prix du président de la république pour les ARTs et lettres - Vers un Statut de l'artiste

La question de la prise en charge médicale des créateurs a amené le président Sall a… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.