24 Décembre 2017

Algérie: Un homme devant la justice pour avoir attaqué une statue à Sétif

En Algérie, un homme a été présenté à un juge ce dimanche 24 décembre pour avoir attaqué une statue lundi dernier dans la ville de Sétif. La statue de marbre représentait une femme nue, datant de la fin du XIXe siècle. Elle n'a désormais plus de visage ni de poitrine.

Les autorités elles expliquent que l'homme souffre d'une « déficience mentale ». Le ministre de la Culture a dénoncé un « comportement hystérique et irréfléchi » et a annoncé que la statue serait restaurée. L'homme de 34 ans a été interpellé et présenté à un juge ce dimanche.

Lundi matin, l'individu a attaqué la sculpture au burin, détruisant la poitrine et le visage. Des passants filment la scène et la vidéo devient virale sur les réseaux sociaux. La scène provoque beaucoup d'émoi et de colère, car de nombreux Algériens sont attachés à cette fontaine, où l'on boit avant d'aller à la mosquée construite juste en face.

Sur les réseaux sociaux, on dénonce l'acte d'un islamiste et on parle d'obscurantisme. Mais certains commentaires se félicitent aussi de cette destruction.

Le monument avait déjà été la cible d'un attentat à la dynamite en 1997. A l'époque, elle avait été restaurée en une semaine. C'est un lieu emblématique de la ville de Sétif. La fontaine d'Ain el-Fouara est surmontée d'une sculpture en marbre blanc, une femme nue, faite en 1898 par un sculpteur français.

Algérie

Dans le cinéma de Merzak Allouache, le paradis prend des allures d'enfer

Tout l'humour algérien transparaît dans le titre du dernier film de Merzak Allouache, « Enquête… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.