26 Décembre 2017

Egypte: Des militants laïcs égyptiens dénoncent la mosquée al-Azhar

Des militants laïcs égyptiens ont lancé lundi 25 décembre une contre-attaque indirecte contre la campagne visant l'athéisme.

Ils ont dénoncé les autorités islamiques et notamment la grande mosquée d'al-Azhar qui, selon eux, participe au climat d'intolérance qui sévit dans le pays.

L'essayiste Fatma Naout accuse al-Azhar de « saboter l'esprit des jeunes » et d'y « semer les graines de Daech », l'acronyme arabe du groupe Etat islamique. S'adressant au procureur général par le biais de sa page Facebook, elle répond ainsi implicitement aux autorités religieuses égyptiennes qui dénoncent « ceux qui répandent l'athéisme parmi les jeunes ».

De son côté, le médecin et journaliste Khaled Montasser accuse la Grande Mosquée de favoriser l'intolérance religieuse. Il cite notamment l'exemple de l'annulation du programme des écoles d'al-Azhar de leçons et de photos sur l'égalité citoyenne et l'acceptation de l'autre.

Fatma Naout et Khaled Montasser, qui sont suivis par plus d'un million d'internautes, sont tous deux poursuivis en justice pour « mépris des religions ».

Egypte

Une grande conférence pour préparer la candidature de Sissi

L'Egypte est le théâtre, depuis deux jours, d'une grande conférence intitulée «… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.