27 Décembre 2017

Madagascar: Essai - MT-07, prête à Tracer la route

La nouvelle Yamaha MT-07 Tracer se démarque par sa polyvalence. C'est un trail routier capable d'évoluer en ville, mais surtout destiné aux longues randonnées.

MT-07 Tracer, Tracer 700 ou encore 700 Tracer, le nouveau trail routier de Yamaha répond à divers appellations. Il a été présenté au Salon de l'Auto du mois d'octobre, au Centre de conférences international d'Ivato. Deux mois plus tard, Socimex a organisé une journée d'essai, pour évaluer le potentiel de ce millésime 2017. Les inconditionnels de la marque aux diapasons trouveront rapidement leurs repères sur cette machine. Et ce, puisqu'elle reprend la même base que la MT-07 version roadster. Cependant, afin de la décliner en trail, Yamaha a procédé à quelques modifications. Tout

d'abord, on retrouve une tête de fourche à double-optique, qui rappelle certainement les Fazer d'antan. Une bulle, réglable manuellement, la surplombe. Par rapport à la version roadster, l'empattement augmente de 50 mm. Il en est de même pour le débattement de l'amortisseur arrière, soit plus 12 mm. Et enfin, le réservoir passe à 17 litres.

La signature lumineuse arrière se démarque par des LED.

Bicylindre de 689 cc

Certes, l'empattement est plus long, mais la Tracer est pratiquement aussi agile que la version roadster. À son bord, on apprécie le confort, avec une large selle, ainsi qu'un monoshock arrière bien plus rigide que sur les anciennes MT, mais qui traite bien le pilote. L'assise est perchée à 835 mm. La position de conduite bien droite permet d'envisager de longs trips dépourvus de tout souci lombaire. Les mains, quant à elles, retombent naturellement sur le guidon ni trop petit ni trop large. On regrette, cependant, l'installation d'une barre de renfort peu ergonomique.

La Tracer 700 est poussée par un bicylindre en ligne DOCH de 689cc. Le moteur CP2, typé « crossplane », se démarque par un couple homogène, élevé et puissant. Pour les chiffres, on dispose d'une puissance max de 75ch à 9 000 tr/min et d'un couple max de 68 Nm à 6 500 tr/min. En ville, le trail de Yamaha accepte sans contrainte d'évoluer avec un filet de gaz. Il peut rouler entre 2 000 et 3 000 tr/min sans le moindre hoquet.

Le design général et la finition sont au top.

Plus de 300 km d'autonomie

Toutefois, c'est en dehors des agglomérations que le twin dévoile tout son potentiel, une fois les 4 000 tr/min dépassés. Vif, réactif et plutôt joueur, il répond toujours présent à chaque sollicitation de la poignée de gaz. De quoi relancer facilement les 196 kg de la machine à chaque sortie de courbe. En mode navigation, le bloc CP2 se montre tout aussi à l'aise, tournant sans joncher à haut régime.

La MT-07 Tracer peut évoluer autant en zone urbaine qu'en dehors. Sa polyvalence se présente comme l'un de ses principaux atouts, à part sa facilité de prise en main. Toutefois, on préfèrera toujours l'utiliser pour voyager, sa première vocation en tant que trail routier. Elle peut accueillir bien évidemment des valises latérales, pour ce faire. Au niveau consommation, les données constructeurs évoquent 5,6 l/100 km. L'autonomie dépasse ainsi les 300 km avec le réservoir de 17 litres. Départ au PK18, un petit rajout à Ankazobe, un refuiling intégral à Maevatanàna et le tout réjoui pour un Tana-Mahajanga en guise de première sortie après son acquisition, par exemple.

Disponible en deux coloris, soit rouge bordeaux soit noir, la Tracer 700 séduira certainement les amateurs de longues randonnées. Il faudra débourser dans les 46 millions ariary pour y avoir accès.

On remarque l'inscription Tracer MT-07 sur les écopes.

Les antidérapants sur les écopes, vraiment utiles

Yamaha a installé des antidérapants en plastique noir sur les flancs de réservoir de la Tracer 700. Les genoux peuvent ainsi s'y caler naturellement. Une bonne astuce qui permet de mieux contrôler la moto avec ses jambes. Il est ainsi plus facile d'enchaîner les virages en s'appuyant sur les repose-pieds, tout en collant ses genoux sur le réservoir.

Des cache-mains à l'avant

Le trail routier de Yamaha dispose de pare-mains. De quoi atténuer l'effet du vent, même si elles ne recouvrent pas entièrement les poignées. Ergonomiques et bien pensées, elles participent à la réussite du design de la MT-07 Tracer. Derrière, on apprécie la présence d'un levier de frein avant réglable. Dommage que ce ne soit pas le cas pour le levier d'embrayage.

L'instrumentation affiche diverses informations utiles.

Un écran d'affichage hérité du roadster

L'affichage tient une place prépondérante dans les longues randonnées. Il faut, en effet, surveiller la consommation, la jauge d'essence, l'heure ou encore la vitesse moyenne. L'écran de la Tracer 700, hérité de la version roadster, est bien fourni à ce sujet. Outre les informations habituelles de base, l'instrumentation numérique propose également un indicateur de rapport engagé, une horloge et autres...

La Tracer récupère le pot de la version roadster.

De vraies poignées pour passager

Contrairement à la version roadster de la MT-07, la Tracer est équipée de vraies poignées à l'arrière. Ce qui ravira certainement le passager, en plus de l'assise bien confortable en mode duo. De couleur grise, elles se démarquent du carénage rouge bordeaux ou noir, mais cependant, se fondent très bien dans le design de la boucle arrière.

La double-optique avant rappelle les anciennes Fazer.

Des mangas pour promouvoir les MT

Le bicylindre parallèle de la Tracer 700 se démarque par sa vivacité. Il s'inscrit dans la réputation des MT, entendez par là « Master of Torque ». Toutes les machines de la gamme partagent cette similitude d'avoir un couple important à tous les niveaux. Ce fut notamment le cas de la MT-01 de 2005, l'un des premiers modèles. En clair, ce caractère se traduit par une réponse instantanée à chaque accélération. Pour promouvoir les MT, Yamaha s'est appuyée sur une autre spécialité japonaise, à savoir les mangas. Ainsi, une série de plusieurs court-métrages, visibles sur Youtube, a été lancée. Elle relate les aventures de trois jeunes motards dans un Tokyo futuriste. Les héros de ce dessin animé, Makina, Koutaru et Dan, sillonnent les rues de la mégalopole au guidon de roadsters MT-07 et MT-09. Très certainement, ce style de communication hors du commun dans l'univers du deux-roues a permis à la marque aux Diapasons de mieux attirer l'attention sur ces machines, avec comme objectif : que les futurs acquéreurs s'identifient aux personnages du manga !

Fiche technique de la tracer 700 :

Moteur Bicylindre en ligne DOHC, 689 cc

Refroidissement Liquide

Boîte de vitesse 6 rapports

Puissance max 75ch à 9 000 tr/min

Couple max 68 Nm à 6 500 tr/min

Amortisseur avant Fourche télescopique 41 mm

Amortisseur arrière Monoshock

Frein avant Double disques 282 mm, étriers à 4 pistons, ABS

Frein arrière Simple disque 245 mm, étrier à simple piston, ABS

Roue avant 120/70-17

Roue arrière 180/55-17

Hauteur de selle 835 mm

Poids 196 kg

Madagascar

MEN et revendications syndicales - La cellule de crise opérationnelle cette semaine

Les rencontres entre les syndicalistes et les responsables auprès du MEN continuent. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.