27 Décembre 2017

Cote d'Ivoire: Affaire laits infantiles contaminés - Le parquet de Paris ouvre une enquête judiciaire

Photo: RFI/Guillaume Thibault
Issa Wade, directeur du service de contrôle des produits devant un lot de lait Lactalis saisi en décembre 2017.

Pour sûr, le parquet d'Abidjan aura un regard très attentif sur les résultats de cette enquête...

La justice française veut comprendre comment a pu se produire la contamination de laits infantiles retirés récemment du marché, aussi bien en France que dans d'autres pays, notamment en Côte d'ivoire.

Le pôle santé du parquet de paris a ouvert, à cet effet, le 22 décembre, une enquête préliminaire au sujet de la contamination à des salmonelles du lait destiné aux bébés produit par la firme lactalis Sa dans son usine de Craon (Département de la Mayenne, Région pays de la Loire située au nord-ouest de la France).

L'enquête confiée aux gendarmes de la section de recherche d'angers et à l'office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (oclaesp) a pour objet de déterminer tous les contours de cette affaire et de situer, le cas échéant, la responsabilité du fabricant du produit. Avant la décision de retrait frappant le lait produit dans l'usine de lactalis, trente-cinq nourrissons ont été contaminés par des salmonelles dont trente-et-un avaient consommé des produits issus de son usine de Craon.

L'enquête est ouverte sous les chefs de blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui et tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine. Des produits suspectés ont été retirés du marché, soit 1345 lots de produits de la période du 15 février 2017 jusqu'à cette décision de retrait.

Pour sûr, le parquet d'Abidjan aura un regard très attentif sur les résultats de cette enquête dans une affaire où des êtres innocents ont été indûment exposés en Côte d'ivoire à la contamination de germes particulièrement nocifs.

Cote d'Ivoire

Inondations - Le nombre de morts passe désormais à 20

La cellule interministérielle de crise a rencontré les services techniques de protection sociale et les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.