27 Décembre 2017

Comores: "Le franc CFA, un bouclier pour les pays de la zone franc", estime Azali Assoumani

Le président comorien considère l'utilisation du Franc CFA par les anciennes colonies françaises comme une sorte de bouclier empêchant l'Afrique francophone de voir sa monnaie s'effondrer.

Dès son retour à la magistrature suprême des Comores, Azali Assoumani a déclaré qu'il voulait mettre son pays au niveau des pays émergents, citant l'exemple de l'Île Maurice, se fixant un objectif : "Emergence des Comores à l'horizon 2030". La banque centrale des Comores sera le premier pilier de cette émergence : favoriser la prospérité économique grâce à son action sur la monnaie et veiller sur la stabilité monétaire.

Mais Les Comores tirent profit de l'assistance financière de la France. Ils ont peur de se retrouver un jour dans la situation du Zimbabwe : l'hyperinflation.

Or, certains Africains pensent que leurs pays doivent sortir de la zone franc au nom d'une souveraineté dont l'un des attributs est dans la capacité à battre monnaie.

Comores

Les Comores en quête d'efficacité fiscale

Une délégation des douanes des Comores se trouve actuellement à Lomé pour comprendre comment… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.