27 Décembre 2017

Angola: Plus d'un million d'assurés inscrits à l'Institut National de Sécurité Sociale

Matala (Angola) — Près de 1.700.000 assurés et 129 mille retraités sont inscrits à l'institut National de Sécurité Sociale (INSS) en Angola, a informé à l'Agence Angola Presse (Angop), dans la municipalité de Matala, Huíla (Sud), le secrétaire d'Etat à l'Administration, Emploi et Sécurité Sociale (MAPTSS), Manuel Moreira.

Selon le gouvernant, l'INSS contrôle également 115 mille entreprises contribuables, fruit du travail de sensibilisation sur l'importance du paiement d'impôts, à travers l'inscription des travailleurs dans le système de cette institution.

"Malgré cela, le nombre d'assurés dans le pays seraient supérieurs à celui annoncé si toutes entreprises inscrivaient leurs travailleurs, et payaient les contributions, y compris le secteur informel et les travailleurs ayant leurs propres entreprises », a-t-il dit.

Angola

Le Chef de l'Etat alerte sur l'importance de la Cybersécurité

Le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço, a assuré mardi la création d'un environnement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.