27 Décembre 2017

Cote d'Ivoire: Braquage de la BCEAO en 2011 - Aké N'Gbo et Désiré Dallo situés sur leur sort le 18 janvier.

Gilbert Aké N'Gbo, Désiré Dallo et sept huissiers de justice accusés de « braquage » de l'agence nationale de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'ouest, pendant la crise post-électorale seront fixés sur leur sort le 18 janvier 2018.

Ce mercredi 27 décembre 2017, ces accusés étaient face à la justice, au tribunal de première instance d'Abidjan-Plateau.

Tout a commencé par les interrogatoires des accusés qui ont duré plusieurs heures. Tous ont balayé du revers de la main, les accusations portées contre eux. Après les plaidoiries, le président du tribunal, Sombé Méïté, a renvoyé le verdict au 18 janvier 2018.

« Vol en réunion par effraction portant sur des caves à la Bceao et des numéraires ; complicité de vol en réunion par effraction ; destruction d'une installation appartenant à autrui ; détournement de deniers publics », telles sont les accusations contre Aké N'Gbo et Désiré Dallo.

Ces mêmes chefs d'accusation pèsent aussi sur l'ex-Président Laurent Gbagbo et Katina Koné.

Cote d'Ivoire

Pluies diluviennes et mortelles à Abidjan

Abidjan sous les eaux : la capitale économique de la Côte d'Ivoire a subi de fortes pluies, qui ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.