27 Décembre 2017

Madagascar: Betafo - Un camion de palissandre saisi

Quatre-vingt rondins de palissandre ont été découverts à bord d'un camion d'un colonel, lundi à 13h 40, à Betafo. Trois individus se sont fait arrêter.

Trafic de bois précieux. Quatre-vingt rondins de palissandre de deux mètres et cinquante centimètres chargés dans un camion d'un colonel depuis Miandrivazo ont été interceptés par la police de Betafo, lundi à 13h 40. Le chauffeur, son aide et un employé ont été arrêtés et placés en garde-à-vue au commissariat de la sécurité publique (CSP) local. Le chargement aurait été acheminé vers Nanisàna-Antananarivo.

Le commanditaire serait un colonel travaillant au camp du général Ratsimandrava, selon l'enquête menée par la police. Son identité reste pour le moment confidentielle. Ces bois précieux ont été abattus à Bepeha, commune d'Analabiby, dans le district de Miandrivazo. « Les trois individus nous ont indiqué que leur patron viendra se présenter au commissariat ce jour (ndlr : hier) », a relaté le commissaire Peno, chef du commissariat de Betafo, hier dans un entretien téléphonique.

Le directeur régional de l'environnement et de la forêt (DREF) du Vakinankaratra s'est, dans la foulée, diligenté sur place, hier après l'alerte. Le procureur du tribunal de première instance d'Antsirabe a été également avisé. « Ces quatre-vingt unités de palissandre seront gardées à la DREF après le procès verbal des trois hommes épinglés », a précisé le commissaire de police.

120 000 ariary le rondin

Le trio sera traduit devant le parquet d'Antsirabe ce jour. L'exploitation et le commerce illicite de palissandre sont un business qui a pris forme ces dernières années dans la région du Menabe, d'après les informations données au compte-gouttes par une source à la DREF. « Un rondin de palissandre se vend à partir de cent vingt mille ariary », a-t-elle expliqué.

« J'ignore qui est le receveur de ces bois dans la capitale, puisque je suis tout simplement payé pour couper le palissandre. Je ne quitterai pas ce camion, même si je finirai par aller en prison tant que notre patron ne versera pas mon salaire », a indiqué l'homme arrêté avec le chauffeur ainsi que son aide.

Pour l'heure, le camion du colonel a été mis en fourrière dans les locaux de la CSP. De source proche de l'enquête, le véhicule avait une centaine de rondins à son bord depuis Miandrivazo, mais ils ont été déjà repartis sur d'autres camions qui ont réussi à se glisser à travers le contrôle de la police de la route.

Madagascar

Révélations de Houcine Arfa - Le CRN demande à l'Etat malagasy de porter plainte

Pendant que la ministre de la Justice Rasolo Elise Alexandrine se tait malgré les révélations… Plus »

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.