27 Décembre 2017

Madagascar: Tsaratanàna - Cinq morts et cinq otages libérés

Mode opératoire infernal des dahalo. Deux prises d'otages ont été signalées à la même heure dans deux communes, dont Andriamena et Sarobaratra, dans le district de Tsaratanàna, dimanche.

Le bilan s'est établi à cinq morts et cinq individus retenus en otage libérés sains et saufs. Pour le cas de la première commune, précisément au village d'Atsatratokana, fokontany de Bemavo, c'est à la suite d'un vol de soixante-dix zébus qu'un enlèvement a eu lieu. Onze bandits armés de fusils de chasse sont venus assiéger le village et s'emparer du bétail appartenant à un certain Raymond. Son petit enfant a été froidement fusillé par ces dahalo impitoyables avant qu'ils ne repartent avec leur butin et un otage. Trois membres du fokonolona ayant tenté de les affronter ont été roués de coups et ont été blessés, selon les informations d'un lieutenant de la gendarmerie d'Andriamena, hier au téléphone. Le trio a déjà reçu des soins au centre hospitalier à proximité.

Les gendarmes de patrouille ont été immédiatement mobilisés pour la poursuite de cette horde des voleurs de bœufs. Ceux du poste avancé d'Ankisatra ont été également prévenus pour l'opération de bouclage près des repaires ciblés.

Chasse à l'homme

Les dahalo ont, en revanche, pris la fuite dès qu'ils ont aperçu les éléments des forces de l'ordre. L'otage a été secouru. Les bœufs ont été récupérés et restitués à leur propriétaire.

Le hameau d'Antongomavo, fokontany d'Ambodimanga-Sarobaratra a été le théâtre de la deuxième invasion menée par une trentaine de bandits armés de vingt fusils de chasse. Trois cents têtes de zébus appartenant à cinq propriétaires différents ont été volées. Ces malfrats ont enlevé cinq individus dont deux mineurs, âgés de 16 et 14 ans pour qu'on ne les poursuive pas, d'après les explications d'un notable du village. Alertés, les gendarmes du poste avancé de Sarobaratra renforcés par le fokonolona se sont lancés dans la chasse à l'homme. À quelques kilomètres du lieu d'assaut, à Maroboaly, ils sont tombés nez à nez avec les dahalo. Des échanges de coups de feu ont retenti sur les lieux. Certains dahalo ont été blessés, mais ont pu toujours continuer leur chemin avec le bétail. Un deuxième échange de tirs s'est produit au bord du fleuve de Mahajamba où trois bandits sont tués par balle. Cela a amené les autres dahalo à descendre l'un des otages ayant 51 ans. Les gendarmes n'ont pas laissé le tueur s'échapper. Ce dernier a payé ses actes, il a été frappé d'un tir de rafale et est tombé dans l'eau. Ses complices ont vidé les champs de tir en libérant les quatre autres otages. Ils ont abandonné les bœufs.

Le député de Tsaratanàna, Jaona Ratefiarivony a toujours sollicité la collaboration des autorités publiques pour éradiquer ensemble l'insécurité dans cette zone limitrophes des régions de Sofia, Analamanga, Alaotra Mangoro et Betsiboka.

Madagascar

Requête aux fins de déchéance de Hery R

Les députés de l'opposition persistent et signent en réclamant le départ de Hery… Plus »

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.