28 Décembre 2017

Madagascar: Miarinarivo - Deux braqueurs dangereux recherchés

La gendarmerie de Miarinarivo est sur les traces des auteurs d'un braquage suivi de meurtre, survenu la semaine dernière, à Morarano.

En cavale. Deux criminels auteurs principaux d'une attaque à main armée doublée d'assassinat ayant lieu à Morarano, fokontany de Miadana, district de Miarinarivo, sont recherchés. Les faits se sont déroulés jeudi 21 décembre dans une épicerie. D'après les informations sur les circonstances du hold-up, deux indi- vidus armés ont fait irruption dans une pièce d'un seul bâtiment avec l'épicerie.

Neuf enfants s'y trouvaient. Ils étaient en train de répéter des chants pour Noël quand les bandits sont entrés. L'un de ces braqueurs a directement tiré quatre coups de feu, tuant l'un des gosses. La victime a été frappée en pleine tête par une balle, tandis que trois autres ont été roués de coups et blessés. La gendarmerie ayant dressé le constat a indiqué que l'un des blessés a été légèrement touché par un projectile.

Eveillée par les coups de feu, une épicière est allée voir ce qui se passait dans la chambre, mais elle a été brutalement saisie par l'un des bandits à la porte. Sous le choc, les enfants se sont couchés au sol pendant que les malfrats ont obligé la vendeuse à leur indiquer l'emplacement de l'argent. « Elle a été menacée avec une arme et n'a pu rien faire que pleurer. Les bandits ont raflé tout l'argent de la caisse et un téléphone avant de repartir », a indiqué une source au niveau du fokontany de Miadana.

Bouclage

La foule s'est amassée autour de l'épicerie. Elle s'est dispersée dans la confusion totale dès que les deux filous sont sortis en tirant une série de coups de feu. Prise de panique, personne n'a osé poursuivre les braqueurs. Alertés, les éléments de la gendarmerie de Miarinarivo se sont dépêchés sur les lieux avec un médecin. Les blessés ont été évacués d'urgence vers un hôpital à proximité, d'après les premiers éléments de l'investigation. Les criminels se sont évanouis dans la nature et demeurent jusqu'à présent introuvables.

Les gendarmes du poste fixe de Soamahamanina ont été mobilisés pour l'opération de bouclage. À la lumière d'informations de la compagnie de Miarinarivo, un traitement de renseignements est maintenant en cours et une arrestation sera bientôt réalisée, sachant que les cambrioleurs ont opéré à visage découvert.

Madagascar

Traite humaine - La patronne du trafic en Chine arrêtée

Émilienne, le baron du réseau mafieux expéditeur de migrantes vers la Chine vend une Malgache 24… Plus »

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.