28 Décembre 2017

Gambie: Adama Barrow joue la carte chinoise

C'est l'ancien président Yahya Jammeh qui en mars 2016 a décidé de mettre fin à une rupture diplomatique de 21 ans avec la Chine et c'est son tombeur Adama Barrow qui en tire les bénéfices.

Le président gambien est en effet rentré mardi à Banjul après une visite d'Etat de plus d'une semaine à Beijing avec dans ses bagages 75 millions de dollars de subventions et des promesses d'investissements chinois dans son pays.

C'est à l'invitation de son homologue chinois Xi Jinping avec qui il s'est entretenu, que Barrow a effectué sa visite au cours de laquelle il a également rencontré d'autres personnalités de l'Empire du Milieu ainsi que des hommes d'affaires qui ont annoncés vouloir investir en Gambie. « La Chine souhaite renforcer la confiance mutuelle et développer la coopération dans tous les domaines » a ainsi commenté un haut responsable du ministère chinois des affaires étrangères en marge de la visite d'Etat. Un sentiment partagé par le chef de l'Etat gambien qui a qualifié son séjour « d'important » et des relations entre les deux pays de « mutuellement bénéfiques ».

Projets d'infrastructure

L'accord adossé à une subvention de 75 millions de dollars constitue donc un cadeau de bienvenu pour la Gambie, l'un des derniers Etats africains à rester jusqu'à l'année dernière sourds à la diplomatie du chéquier de la Chine.

Les fonds destinés à la Gambie seront affectés à des projets d'infrastructure et selon le président Barrow, une grande partie de l'enveloppe servira au financement de la construction d'un pont sur le point de passage de Fatoto-Passamas dans l'est du pays à 300 kilomètre de Banjul.

Les investisseurs publics comme privés chinois ont également exprimé leur volonté d'investir dans des secteurs stratégiques comme l'agriculture, l'énergie ou les infrastructures.

De bonnes nouvelles pour le président gambien qui multiplie les partenariats pour relever l'économie du pays depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2017.

M. Barrow a également discuté des opportunités d'investissement avec des investisseurs potentiels en Chine, dans le cadre des efforts déployés par son gouvernement pour restaurer l'économie malmenée du pays

Gambie

Frénésie pour la musique nigériane

La Gambie est prise de la frénésie de l'afropop. Cette musique venue du Nigeria a su égaler le… Plus »

Copyright © 2017 Ecofinance.sn. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.