28 Décembre 2017

Afrique de l'Ouest: Programme d'urgence pour le Sahel - 400 tonnes de céréales pour 11 100 personnes vulnérables

Le ministère de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille a lancé officiellement, le vendredi 22 décembre 2017 à Dori, l'opération de distribution gratuite de vivres aux populations vulnérables de la région du Sahel.

Au terme de cette opération, qui s'inscrit dans l'exécution du Programme d'urgence pour le Sahel (PUS), 11 100 bénéficiaires recevront 400 tonnes de céréales.

400 tonnes de céréales composées de 318 tonnes de mil, 58 tonnes de riz et 24 tonnes de semoule de maïs seront distribuées à 11 100 personnes vulnérables de la région du Sahel. Ainsi, les bénéficiaires sont réparties dans les quatre provinces de la région à raison de 3 000 pour l'Oudalan, 2 300 pour le Séno, 4 000 pour le Soum et 1 800 pour le Yagha. La valeur totale de cet appui est estimée à 108 500 000 F CFA. Le lancement officiel de la distribution gratuite de ces vivres, qui a eu lieu, le vendredi 22 décembre 2017 dans la cité du Liptako s'inscrit dans le cadre du Programme d'urgence pour le Sahel (PUS).

Inauguré le 3 août 2017 dans la province du Soum, le PUS sera exécuté de 2017 à 2020. Pour la secrétaire d'Etat chargée des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l'exclusion sociale, Yvette Dembélé, ce programme a été élaboré en vue de promouvoir la sécurité et le développement des activités économiques, sociales et culturelles, d'une part, et d'améliorer le niveau de vie des populations du Sahel, d'autre part. S'exprimant dans le même ordre d'idées, le 1er adjoint au maire de Dori, Boureima Bokoum a informé que cette vision de développement s'est déjà traduite par la réalisation d'un ensemble d'activités visant le bien-être des populations.

De l'avis de Mme Dembélé, la région renferme d'énormes potentialités économiques, culturelles qui peuvent être exploitées pour son développement. Malheureusement, a-t-elle déploré, cette dynamique de développement est mise à rude épreuve avec l'acharnement, ces dernières années, des menaces et attaques terroristes qui ont fait de nombreuses victimes au sein de la population civile et militaire. En outre, la secrétaire d'Etat a souligné que ces attaques ont, entre autres conséquences, la perturbation du fonctionnement des services sociaux de base et le déplacement interne des populations.

Vivre dans la dignité et la sécurité

« C'est pourquoi, cette action d'assistance humanitaire se veut être continue pendant toute la durée des quatre ans du PUS. Dans cette optique, j'exhorte tous les acteurs de la région du Sahel à mutualiser les stratégies et les ressources pour que les populations puissent vivre dans la sérénité, la quiétude et la paix », a rassuré Mme Dembélé avant d'inviter les bénéficiaires à une utilisation optimum de cet appui pour le bonheur de toute la communauté. Pour sa part, le représentant des bénéficiaires, Adama Zigani, a exprimé toute sa gratitude pour le geste important du gouvernement.

A l'entendre, les personnes démunies sont déjà soulagées à l'idée qu'elles recevront des vivres pour satisfaire les besoins alimentaires de leurs proches. A travers ce don, a-t-elle insisté, le gouvernement voudrait réitérer sa disponibilité à accompagner les populations de la région du Sahel à vivre dans la dignité et la sécurité. M. Bokoum a renchéri que cette opération est une action majeure pour assurer la sécurité alimentaire des populations vulnérables afin de leur permettre de vivre dignement et contribuer ainsi au développement de sa commune et partant de toute la région. « Les ménages vulnérables de la commune de Dori ainsi que tous ceux de la région du Sahel n'ont plus à craindre des mauvaises récoltes de cette année car ils auront à manger », s'est-il félicité.

C'est en ce sens qu'il a précisé que la cérémonie témoigne de la volonté du gouvernement, à travers le ministère de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille de marquer sa vive compassion et sa solidarité à l'endroit des ménages vulnérables de la région du Sahel.

Afrique de l'Ouest

Procès de Gbagbo - La CPI repousse au 1er octobre, l'audience prévue le 10 septembre

La Cour pénale internationale (Cpi) repousse au 1er octobre 2018, l'audience prévue pour le mois de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.