30 Décembre 2017

Guinée: Massacre du 28 septembre : L'instruction judiciaire est close

Il y a un peu plus de huit ans en Guinée, des soldats massacraient plus de 150 opposants dans un stade de Conakry, la capitale. L'instruction judiciaire ouverte à cet effet vient officiellement de prendre fin ce vendredi 29 décembre 2017.

L'instruction judiciaire dans le massacre des 150 opposants dans un stade de Conakry en Guinée le 28 septembre 2009 aura duré sept ans. Pendant ces longues années, plus de 500 personnes, témoins et victimes, ont été entendues par le juge d'instruction.

« Je suis heureux de vous annoncer que cette instruction a pris fin aujourd'hui, a annoncé le ministre guinéen de la Justice, Maître Cheick Sako, lors d'une conférence de presse ce 29 décembre. L'ordonnance de renvoi devant le tribunal criminel dans l'affaire du 28 septembre a été prise aujourd'hui ».

« Le ministère de la Justice, avec l'accord de l'autorité bien entendu, va prendre un arrêté créant un comité de pilotage où différentes personnalités seront représentées, dont le parquet général bien entendu. Et c'est ce comité qui va préparer matériellement ce procès à venir ».

Quid de Moussa Dadis Camara ?

Il reste désormais à savoir comment va se préparer ce procès et quand il aura lieu. « Un procès de cette envergure ne se décrète pas comme cela avec une baguette magique, poursuit le ministre. Il faut de l'argent, des conditions matérielles de préparation. Soyez patients. Nous, on a fait notre devoir. Les magistrats autour de moi ont fait leur devoir ».

Comment faire lorsque le principal suspect Moussa Dadis Camara, l'ex-président vit encore à l'étranger ? « Beaucoup de gens parlent au nom de monsieur Dadis, déclare encore Cheick Sako. Il a toujours dit qu'il va se présenter devant le tribunal. Le moment venu, on le fera venir pour le jugement ».

Pour la tenue de ce procès, le gouvernement guinéen compte sur les États-Unis, l'Union européenne et sur ses propres ressources.

Guinée

La médiation guinéenne propose une date pour sortir de la crise

Après la Guinée, les représentants de l'opposition togolaise font étape au Ghana pour tenter… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.