30 Décembre 2017

Madagascar: Consultation fructueuse entre le gouvernement et la société civile

Vendredi 29 décembre à la primature de Madagascar s'est tenue une rencontre entre la société civile et le gouvernement. Le but : faire en sorte que les élections présidentielles se tiennent le 25 novembre 2018.

Pour le mouvement citoyen Rohy, c'est une première étape réussie. La consultation a eu lieu à la primature et les membres du gouvernement étaient réceptifs aux propositions de la société civile.

Les deux parties sont tombées d'accord sur un point, les élections présidentielles doivent se tenir le 25 novembre 2018 et le 25 décembre 2018, à un mois d'intervalle, comme le prévoit la Constitution. Le but de cette consultation est de faire en sorte que tous les électeurs se sentent concernés et que cette échéance soit tenue.

Initialement, le gouvernement estimait que ce délai d'un mois imposé par l'article 46 de la Constitution était trop court. Les organisations de la société civile malgache avaient alors fait savoir qu'elles étaient contre une révision de la Constitution à un an de l'élection présidentielle. Une révision qui demanderait un référendum, en plus des élections, ce qui représenterait un coût difficile à supporter pour le pays.

Pour Sahondra Rabenarivo, juriste et membre du SeFaFi, l'Observatoire de la vie publique à Madagascar, on peut éviter ce processus. Selon elle, la Constitution de Madagascar date de l'indépendance, soit de 1960, et elle n'a jamais posé de problèmes auparavant. Les consultations entre le gouvernement et la société civiles devraient reprendre en janvier, à un rythme plus soutenu.

Madagascar

Violents affrontements lors du rassemblement de l'opposition

A Madagascar, les députés de l'opposition ont tenté de braver une interdiction de manifester ce… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.