2 Janvier 2018

Cameroun: Neuf orpailleurs morts dans un éboulement à Goura

Photo: Camerbe
Arrondissement de Ngoura au Cameroun

Un éboulement s'est produit dans un chantier d'extraction d'or à Goura dans le département du Lom et Djerem causant la mort de plusieurs personnes. En effet le drame s'est produit dans la nuit du vendredi 29 décembre au samedi 30 décembre 2017 au village Ngoe - Ngoe et plus précisément au lieu- dit chantier Nkaii.

Les exploitants chinois qui détenaient le chantier de Nkaii ont abandonné celui-ci le 27 décembre 2017 dernier à cause de la dangerosité que présentait déjà le site. Le 28 décembre les nombreuses populations riveraines conscientes de l'existence en grande quantité du précieux métal dans le chantier ont tenté de s'introduire dans les tunnels abandonnés par les chinois, mais les expatriés chinois se sont opposés tout en interdisant l'accès au site à cause de sa dangerosité.

C'est alors que nuitamment (dans la nuit du 29 au 30 décembre 2017) les nombreux riverains se sont introduits dans le tunnel abandonné par les chinois : « J'étais à Bertoua quand j'ai reçu le premier coup de fil faisant état de cette situation aux environs de 23h, ce qui laisse croire que l'accident s'est produit dans la nuit » laisse entendre le sous-préfet de l'arrondissement de Goura. Le chef de terre ajoute par la suite : « Au fait ils sont entrés dans le tunnel abandonné et ils ont commencé à creuser à la base, mais au vue des nombreuses chaussures, des cuvettes et autres matériaux trouvés dans le tunnel on peut affirmer qu'il y avait des nombreuses personnes à l'intérieur ».

Les orpailleurs ont d'abord observé un léger signal du danger, qui a retenu l'attention de certains orpailleurs qui se sont sauvés : « Il y a d'abord eu un petit éboulement, nous avons pris peur, et nous sommes sortis. Les autres sont restés parce qu'ils étaient attirés par l'abondance du produit » affirme Sidonie une rescapée. Le bilan officiel de cet accident fait état de neuf morts : « Nous avons enregistré neuf morts que nous avons sorti sous la terre, soit quatre femmes et cinq hommes » affirme le sous-préfet de Goura, il précise par la suite :

« Avec le soutien des populations les fouilles ont continué jusqu'à dimanche matin et aucun autre mort n'a été sorti des décombres. Mieux encore nous avons en collaboration avec les chefs des communautés et des chefs des villages sillonnés toute la localité, tous les ménages pour que les familles signalent la disparition d'un parent, mais en vain. Je peux donc formellement affirmer que le bilan de cet éboulement est de neuf morts ».

Mais des sources informelles difficiles à vérifier font état d'une cinquantaine de personnes qui ont été englouti es dans le tunnel. Cet accident vient remettre sur la sellette le remplissage des trous d'or après exploitation, une disposition qui n'est pas appliquée par les exploitants miniers et ceci au grand mépris de la réglementation en la matière.

Ces trous d'or qui sont souvent sources de nombreux décès des populations riveraines en quête du métal précieux pour assurer leur quotidien. Les neufs corps sans vie du village Ngoé-Ngoé dans l'arrondissement de Goura ont été remis aux différentes familles pour inhumation. Goura, chef-lieu de l'arrondissement éponyme, est située environ à 120 km de Bertoua.

C'est l'une des localités de la région de l'Est dont le sous -sol est extrême-ment riche en or.

Cameroun

Thierry Michel Atangana toujours pas réhabilité et indemnisé

Libéré en 2014 sur une remise de peine après avoir passé 17 ans dans une cellule… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.