2 Janvier 2018

Madagascar: Andry Rajoelina - Rentrée politique

Ce message de vœux marque le retour politique d'Andry Rajoelina.

Face aux difficultés subies au quotidien par la population, l'ancien président a adressé un message d'encouragement au peuple Malgache.

Contrairement au président Hery Rajaonarimampianina qui a transgressé cette année la coutume du discours de vœux du Nouvel An, l'ancien président de la Transition Andry Rajoelina, pour sa part, a adressé un message de vœux au peuple malgache. En effet, le discours qui a fait le tour des réseaux sociaux et diffusé par des médias, signe en quelque sorte la rentrée politique de l'ancien homme fort du pays. Depuis plusieurs mois, ses proches collaborateurs ont annoncé que le numéro Un du MAPAR va lancer son offensive dès le début de l'année 2018. C'est donc désormais chose faite.

Les préparatifs en vue de l'élection présidentielle prévue se dérouler cette année sont complètement lancés du côté de la « Maison Orange ». Ce « come-back » est d'ailleurs très salué par les partisans d'Andry Rajoelina, notamment à travers les milliers de partages et de commentaires sur les réseaux sociaux. A travers ce bref discours, l'ancien Chef de l'Etat a tenu à signaler que malgré une longue discrétion, il reste toujours aux côtés des Malgaches. Son message de « vœux emplis de bienfaits » a d'ailleurs été adressé à tous les Malgaches et à chaque foyer sans exception.

Enjeux. D'emblée, Andry Rajoelina déclare : « Voilà que 2018 arrive ». Une allusion certainement aux enjeux de cette nouvelle année, engendrés notamment sur le plan politique par l'élection présidentielle à laquelle il se portera candidat. Cette déclaration se présente également comme un avertissement à l'encontre de ses adversaires politiques car l'ancien président de la Transition a tenu à marquer son retour et sa présence sur l'échiquier politique. « Nous espérons que cette nouvelle année soit porteuse d'espoir », martèle-t-il.

Et lui d'ajouter que « 2018 sera aussi synonyme de succès ». Face aux difficultés subies au quotidien par la population et au risque d'une nouvelle année difficile pour les Malgaches, Andry Rajoelina adresse un mot d'encouragement et de soutien à tout un chacun. Fidèle à ses principes et à ses engagements, il n'a également pas manqué de lancer un appel à la solidarité, à l'unité et au « Firaisankina ». « Mon souhait est de voir tous les foyers enveloppés du Saint-Esprit et bénéficiant des bienfaits divins », lance le numéro Un du MAPAR qui rappelle à la fin de son intervention que « la Patrie est sacrée mais c'est l'Amour qui est le plus grand ».

Quoi qu'il en soit, ce message de vœux d'Andry Rajoelina fera certainement réagir ses adversaires politiques, alimentera les polémiques et les débats politiques en ce début d'année. D'autant plus que l'actuel président de la République, Hery Rajaonarimampianina, enregistrant un taux d'impopularité record à cause du manque, voire l'inexistence de résultat palpable sur le social de la population, a renoncé cette année à formuler un discours de vœux du Nouvel An au peuple malgache. A noter toutefois que ce premier message de l'année d'Andry Rajoelina a été enregistré dans un cadre qui n'a rien d'officiel. Il n'y a eu aucun drapeau national. L'ancien homme fort du pays a toutefois porté une cravate orange, certainement pour annoncer sa... couleur.

Madagascar

Traite humaine - La patronne du trafic en Chine arrêtée

Émilienne, le baron du réseau mafieux expéditeur de migrantes vers la Chine vend une Malgache 24… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.