2 Janvier 2018

Madagascar: Réveillon 2017 - Moins de gabegie, plus d'ambiance

Comme la veille du jour de Noël, le Réveillon s'est passé dans le calme. Chacun a célébré cet évènement à sa manière.

La place d'Analakely a été envahie par des fêtards durant le réveillon. Le ciel était clément car aucune goutte de pluie n'est tombée malgré la prévision d'un mauvais temps pour la nuit du 31 décembre et le 1er janvier. Ce qui a encouragé les gens à sortir de la maison et à passer la nuit de la Saint Sylvestre avec joie et sérénité, dans différents endroits. Presque toutes les boîtes de nuit ont regorgé de gens. Et la bière coulait à flots.

La consommation d'alcool a augmenté durant ce réveillon, d'après un propriétaire de bar. « Comme il ne pleuvait pas, les clients, surtout ceux de notre quartier, sont venus nombreux dans notre bar. Nous avons écoulé 50 % de notre stock, soit environ vingt cageots de bière jusqu'à 21 heures », affirme Solo, propriétaire d'un bar à Ambodin'Isotry.

Afin de réduire les dépenses, d'autres personnes ont décidé de se cotiser pour faire la fête en famille. « Pour alléger les dépenses de chacun lors de cette fête de fin d'année, nous avons organisé une fête où chacun devait contribuer à hauteur de 5 000 ariary pour les grillades de viande et les brochettes. Nous étions une vingtaine de personnes et ça fait moins de dépenses. Le but est que chacun puisse s'éclater et être satisfait», explique Nathalie Rakotonananahary, jeune mère de famille.

Certains fidèles ont organisé aussi une veille sainte. C'est le cas de la FJKM Andavamamba où des chansons évangéliques ont été entonnées de bout en bout, pour attendre ensemble la nouvelle annnée. « Nous avons l'habitude d'organiser ce genre de veillée, chaque fin d'année. C'est déjà prévu dans le calendrier de l'église », explique l'organisateur de la soirée sainte, au sein de la FJKM Andavamamba.

Des bagarres

Chacun a montré sa façon d'accueillir le nouvel an, cependant les petites bagarres en état d'ivresse ne manquaient pas. D'après les informations recueillies au niveau de l'urgence de l'hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) à Anosy, cent trente et une personnes sont venues consulter les médecins dans cet hôpital. Vingt et une ont été hospitalisées. Soixante-quatorze accidents à responsabilité civile, vingt-six accidents de circulation, un accident de travail, seize accidents à domicile et quatre accidents sur la voie publique ont été enregistrés, la nuit du réveillon. Selon Yves Raveloson, médecin de garde à l'urgence de l'HJRA, ce

chiffre a diminué par rapport à l'année dernière. La plupart des personnes sont venues après minuit à cause des blessures, suite à des bagarres.

Madagascar

Affrontements - Retour au calme dans les rues d'Antananarivo

A Antananarivo, la situation semble s'apaiser ce mardi 24 avril. Il faut dire que le week-end a été… Plus »

Copyright © 2018 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.