3 Janvier 2018

Ouganda: Suppression de la limite d'âge pour la présidence

Photo: Gaël Grilhot/RFI
Le président ougandais Yoweri Museveni

C'est officiel, Yoweri Museveni pourra se présenter pour un nouveau mandat en 2021. Voilà un texte que le chef de l'Etat ougandais n'a pas tardé à promulgué, celui levant la limite d'âge pour être candidat à la présidentielle, fixé jusque-là à 75 ans. Un texte adopté le 20 décembre dernier après des débats houleux au Parlement. Il faut dire que le président ougandais est déjà au pouvoir depuis plus de 31 ans et qu'il venait de passer le cap des 73 ans.

Avant la dernière présidentielle en 2016, cette petite phrase qui a fait rire ou pleurer : « Comment pourrais-je quitter une bananeraie que j'ai plantée et qui commence à donner des fruits ? », avait à l'époque lancé Yoweri Museveni.

Le chef de l'Etat ougandais semble en passe de tenir son pari, profiter de sa bananeraie jusqu'au bout, puisqu'il est aujourd'hui libre de se présenter pour un nouveau mandat en 2021. Il aura alors officiellement 77 ans.

C'est justement ce qui a fait grincer des dents, y compris au sein de son parti, le MRN, largement majoritaire à l'Assemblée ; on se souvient des empoignades, des vraies, dans l'hémicycle avec jets de chaises et de poings entre partisans et opposants. Des sondages aussi, qui donnaient jusqu'à 85% des Ougandais contre cette réforme.

A en croire la presse nationale comme internationale, si la réforme est passée, ce serait sans doute et aussi grâce à la très généreuse prime accordée aux députés qui ont voté en faveur de la réforme, 8 000 dollars par tête. Yoweri Museveni a gagné la bataille de la légalité constitutionnelle, mais beaucoup craignent aujourd'hui que les violations des droits de l'homme, les violences, se multiplient. Mzee, comme on surnomme le vieux chef d'Etat, n'a en tout cas pas trop de soucis à se faire du côté de la communauté internationale qui est restée quasi-silencieuse après ce nouveau passage en force.

Ouganda

L'ancien chef de la police Kale Kayihura arrêté pour «des affaires»

En Ouganda, le général Kale Kayihura a été arrêté mercredi. L'annonce a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.