2 Janvier 2018

Ile Maurice: Hôpital Jeetoo - Quatre gros projets à l'agenda pour 2018

Service de soins intensifs pour les grands prématurés, unité de dialyse, département d'ophtalmologie dédié aux opérations de cataracte ou encore un Neurosurgical Centre... Ce sont là les nouvelles unités qui seront construites à l'hôpital Dr A. G. Jeetoo dans les prochains mois. L'objectif est d'offrir un maximum de services spécialisés et de décentraliser les urgences.

Le premier projet à voir le jour devrait être le département de dialyse. L'unité devrait être opérationnelle d'ici avril. «Le nombre de patients qui font la dialyse est en hausse et il faut pouvoir accueillir tout le monde», explique le Dr Ismet Nawoor, Regional Health Director.

De ce fait, 25 machines à dialyse devraient être installées dans le bâtiment colonial qui abritait auparavant le département néonatal. «Avec ce nouveau département, 75 à 100 personnes de plus devraient pouvoir être traitées à l'hôpital.»

Quelques mois plus tard, soit en milieu d'année, la Neonatal Intensive Care Unit (ICU) devrait voir le jour. «Quand un bébé est né prématuré, l'on ne peut pas se permettre de le déplacer», ajoute le Dr Nawoor.

En décembre, c'est à l'hôpital de Flacq que le ministre Anwar Husnoo avait inauguré un service de soins intensifs pour les grands prématurés.

Autre projet : l'ouverture d'un département d'ophtalmologie. Ce sont uniquement l'hôpital des yeux de Moka et celui de Souillac qui dispensent ces services spécialisés.

Liste d'attente

Le département d'ophtalmologie de l'hôpital Dr A. G. Jeetoo sera surtout dédié aux opérations de cataracte, qui sont les plus fréquentes. «Nous espérons, avec le nouveau département, diminuer cette liste.»

Finalement, la direction de l'hôpital souhaite ouvrir un centre dédié à la neurochirurgie. Cependant, ce projet est encore aux étapes préliminaires de conception.

En sus des gros chantiers enclenchés par les autorités, la direction de l'hôpital Dr A. G. Jeetoo mène, elle, plusieurs projets pour l'amélioration de ses services. Après l'ouverture d'un Transit Lounge, le dernier en date est la création d'un oneway system dans les urgences. «Nous essayons de désencombrer les urgences. Pour cela, nous avons mis en place plusieurs stations. Ainsi, les patients sont pris en compte à chaque étape et n'ont pas besoin de revenir en arrière», précise le Dr Nawoor.

Il y a une station d'inscription, une deuxième pour la consultation, la troisième pour la vérification des signes vitaux et une quatrième pour une deuxième consultation, ainsi de suite. Toutefois, le patient ne peut être accompagné que d'un seul membre de sa famille.

Ile Maurice

Parlement - Bodha soumis à un feu roulant de questions

Il aura à répondre à plusieurs questions, dont certaines sur le Metro Express. Mardi 24 avril, au… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.