2 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: Sécurité dans le Pool - Le PCT salue l'accord de cessez - le - feu signé récemment

Le Comité central du Parti congolais du travail (PCT) s'est réjoui, le week-end dernier, lors de la clôture de sa 7e session ordinaire, du document signé, le 23 décembre 2017 à Kinkala, entre le gouvernement et les représentants de Fréderic Bintsamou alias pasteur Ntoumi, visant à pacifier le département du Pool.

Les trois cent vingt-cinq membres du Comité central présents à la réunion dirigée par le secrétaire général, Pierre Ngolo, ont planché sur plusieurs points à caractère socio-politique.

Le Comité central du PCT a examiné, avec grand intérêt, la situation sécuritaire qui prévaut dans le département du Pool depuis près de deux ans. Dans la perspective du dénouement pacifique et définitif de cette crise, il a salué l'accord de cessez-le- feu et de cessation des hostilités, récemment signé entre le gouvernement et les représentants de Frédéric Bintsamou, alias pasteur Ntoumi.

Cet accord salué, même au plan international, prévoit, entre autres, le cessez-le-feu devant entrer en vigueur dès la date de signature, le rétablissement de l'autorité de l'Etat, le retour de la population dans les localités respectives.

La 7e session ordinaire du Comité central a débattu aussi de la tenue imminente du 5e congrès ordinaire du parti qui glisse depuis 2015. Sur ce point, il a été retenu que ce congrès sera convoqué courant cette année, mais à une date qui reste encore à fixer.

Examinant la question sur les différents scrutins organisés au cours de l'année écoulée, le comité central du PCT a salué le bon déroulement de ces élections sur l'ensemble du territoire national. Il s'est, cependant, réjoui des résultats obtenus par le PCT à l'issue de ces consultations, ayant battu le grand record en arrachant la majorité au niveau des deux chambres du parlement ainsi que des conseils municipaux et départementaux.

A ce sujet, le Comité central en a profité pour statuer sur les cas des membres ayant bravé la discipline du parti lors des dernières élections, en se déclarant candidats sans être choisis par le comité d'investiture. Il a été, cependant, décidé que tous ces contrevenants seront auditionnés afin qu'ils soient sévèrement sanctionnés, conformément au règlement du parti.

Les membres du Comité central ont aussi adopté le programme d'activités de l'année 2018, dont les activités phares retenues sont, entre autres,l'organisation du 5e congrès ordinaire, la structuration des organes du parti.

La 7e session du Comité central du PCT a élu Adélaïde Mougany comme membre du bureau politique, en remplacement de Théodore Kiamoussi, décédé.

Congo-Brazzaville

Politique nationale - Douze partis signent le Mémorandum de l'opposition

Le texte a été approuvé par douze formations politiques sur treize, le 23 juin à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.