2 Janvier 2018

Congo-Kinshasa: Loi électorale et organisation des élections - Autsai Asenga - "il n'y a pas autre chose que se préparer pour les élections"

La loi électorale déjà promulguée par le Chef de l'Etat, Joseph Kabila Kabange, le Député national, Autsai Asenga Médard, lui, évite tout le monde à pouvoir se conformer à cette loi, tout en appelant, sans ambages, tous les partis politiques que compte la Majorité présidentielle à se préparer de manière conséquente pour les élections à venir en République Démocratique du Congo.

En tout cas pour Autsai Asenga, gouverneur honoraire de l'ex-province orientale, tout a été déjà fait quant au processus électoral. "Il appartient maintenant à la CENI, au Gouvernement et au CNSA de prendre toutes les dispositions pour se mettre en ordre à ce que les élections soient organisées tel que prévu en République Démocratique du Congo". C'est ce qu'il a laissé entendre depuis Kinshasa, Capitale de la RD. Congo, siège de toutes les institutions du pays de Joseph Kabila.

En tout cas, l'heure est venue. Il faudra se préparer en conséquence, pour bien affronter les élections prévues d'ici le 23 décembre 2018, selon le timing du calendrier publié par la Commission électorale nationale indépendante, le 5 novembre 2017. C'est dans cette perspective que le Député national de la Majorité présidentielle, Autsai Asenga, sort de son sage silence. Pour lui, le moment est venu afin que tous les partis politiques qui composent la Majorité présidentielle puissent parler avec le peuple, dans le souci de se préparer à ces échéances électorales.

Face à ceux qui font les bruits sans cesse à travers les médias et autres, les candidats de la Majorité ne doivent pas se laisser distraire, a-t-il indiqué. D'ailleurs, "le peuple au niveau de l'intérieur se méfie de ces bruits", a-t-il poursuivi.

Sans aller par quatre chemins, cet élu qui a toujours gagné la confiance du Chef de l'Etat, Joseph Kabila Kabange, et surtout celle de la population de l'ensemble de la l'ex-province orientale, a signifié que le Congo va connaître les troisièmes élections de son histoire, avec l'actuel Président de la République. Il fait ainsi allusion aux élections de 2006 et de 2011, tout en projetant celles de 2018, sous l'impulsion de Joseph Kabila Kabange. "Je vous ai toujours dit que le Chef de l'Etat est le père de la démocratie au Congo", a-t-il affirmé tout au long de son speech.

Tout en redonnant espoir aux congolaises et congolais, Autsai Asenga Médard a plusieurs fois martelé sur la préparation aux prochaines élections en République Démocratique du Congo. Pour le moment, "il n'y a pas autre chose que de se préparer pour élections", a-t-il dit. "Le PPRD, le MSR et tous les autres partis politiques membres de la Majorité présidentielle doivent se préparer", a-t-il conclu.

Congo-Kinshasa

Plus de 3,5 millions d'enfants vaccinés contre la polio, selon l'UNICEF

Depuis plusieurs mois, la République Démocratique du Congo (RDC) fait face à une nouvelle… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.