2 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: Tennis de table - Iréné Serge Samba évoque le manque de matériel

À l'issue de la 14e édition des championnats départementaux couplés à la 13e édition de la Coupe Denis-Sassou-N'Guesso de tennis de table, organisés du 23 au 25 décembre 2017 à Matombi, dans le département du Kouilou, l'entraîneur des Diables rouges a souligné la déficience de matériel de formation des pongistes ponténégrins.

Le département de Pointe-Noire a été classé 4e à l'issue des championnats nationaux et la Coupe Denis-Sassou-N'Guesso avec cinq médailles dont une en or, une en argent et trois en bronze. Gad Ibouendo a offert l'unique médaille d'or à son département en catégorie cadette. Son exploit a permis à la Ligue de Pointe-Noire de conserver sa 4e place après Brazzaville, la Likouala et la Sangha. Outre cette médaille d'or, Thonie Mossembi a remporté la médaille d'argent. Les médailles de bronze ont été remportées par Chelvy Pena chez les cadets et deux autres par équipe messieurs et dames. Le département de Pointe-Noire s'est également vu attribuer le trophée de fair-play par l'intermédiaire de Chelvy Pena.

À la fin de la compétition, l'entraîneur de la ligue départementale, également entraîneur des Diables rouges, Iréné Serge Samba, a encouragé les pongistes ponéténgrins. « Le bilan est moyen, parce que nous avons remporté une médaille d'or. C'est vrai que nous aurions dû avoir plus de médailles d'or mais notre jeune, qui postulait au championnat des minimes, a été placé chez les cadets par la commission d'organisation. Du coup, nos résultats ont été faussés. Le jeunes pongiste s'est contenté de la médaille de bronze», a-t-il indiqué.

Au départ, les filles étaient timides concernant les épreuves par équipe et se sont réveillées en simple dames d'où les médailles qu'elles ont remportées. « Les résultats étaient moyens mais nous allons travailler beaucoup, parce que plusieurs compétitions internationales sont prévues en 2018 », a-t-il ajouté.

Iréné Serge Samba a, par ailleurs, souligné quelques difficultés liées au matériel. « En général, nous avons un problème de matériel. Ce n'est pas toujours évident de trouver surplace le matériel de tennis de table, surtout quand on joue au haut niveau. Déjà une raquette de tennis de table coûte environ cent mille F CFA », a-t-il indiqué, avant de rappeler que la Congo fait partie des meilleures nations de tennis de table au niveau africain, ce qui devait encourage à travailler ardemment. D'ailleurs en 2016 au Maroc, a-t-il rappelé, les Congolais avaient arraché leur qualification pour les championnats du monde par équipe dames et messieurs prévus en Suède.

L'entraîneur a félicité le partenariat signé entre la Fédération congolaise de tennis de table et la société chinoise Rong Chang qui sera bénéfique pour les pongistes. « Nous sommes rassurés que, grâce au partenariat de la fédération avec la société Rong Chang dont le directeur est élu membre du bureau de la Ligue de tennis de table de Pointe-Noire, nous allons avoir le matériel pour nous permettre de faire bénéficier aux jeunes pongistes une meilleure formation», a-t-il promis.

Congo-Brazzaville

Vodacom Ligue 1 - Rangers et Dragons aux portes du play-off

La phase classique de la 23e édition du championnat national de football organisée par la Ligue nationale… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.