3 Janvier 2018

Ile Maurice: Un patient meurt dans la salle de bains de l'hôpital Jeetoo - «Les infirmiers ne savaient pas où il était»

Elle n'en démord pas. Son frère, Dario Jocelyn Mootee a été victime d'une négligence médicale.

L'homme âgé de 57 ans a été retrouvé sans vie dans la salle de bains de l'hôpital Dr A. G. Jeetoo, le lundi 1er janvier. Marie Olivy Ramtanoo a porté plainte au poste de police de l'hôpital et a réclamé une autopsie en vue de faire la lumière sur cette affaire.

L'autopsie pratiquée à l'hôpital Candos a révélé que le quinquagénaire est décédé d'une crise cardiaque. Ce sont ses deux sœurs Marie Olivy Ramtanoo et Claudette Hahang qui ont fait la découverte macabre. Elles étaient venues lui rendre visite à l'hôpital Dr A. G. Jeetoo. Il était admis en salle après avoir subi une opération il y a quelques jours.

Les deux femmes racontent qu'elles ont trouvé étrange que Dario Jocelyn Mootee ne soit pas dans son lit. Elles ont alors questionné l'infirmière en charge. Marie Olivy Ramtanoo et Claudette Hahang se sont toutes les deux mises à sa recherche. Et c'est après quelques minutes qu'elles l'ont découvert gisant sur le sol de la salle de bains de l'hôpital.

Marie Olivy Ramtanoo et Claudette Hahang sont catégoriques. Au vu de son état de santé, Dario Jocelyn Mootee aurait dû être accompagné pour se rendre à la salle de bains. Karine Hahang, la nièce de Dario Jocelyn Mootee, souligne que ce dernier était admis à l'hôpital depuis le 8 décembre pour se faire opérer d'une grosseur au ventre. «Il a été sous observation pendant quelques jours. Mais vers le 29 décembre, il a commencé à avoir une forte fièvre. Depuis, il s'était affaibli.»

«Son corps était complètement froid le matin du 1er janvier. Il était décédé depuis plus de deux heures et le personnel soignant de la salle de l'hôpital n'a pas constaté son absence... »

Ce qui révolte Karine Hahang, c'est le fait de savoir que Dario Jocelyn Mootee s'est rendu tout seul dans la salle de bains. «Le fait que personne ne l'a vu sortir du lit et que son corps a été retrouvé par ma tante et ma mère est inhumain. Son corps était complètement froid le matin du 1er janvier. Il était décédé depuis plus de deux heures et le personnel soignant de la salle de l'hôpital n'a pas constaté son absence.»

Karine Hahang ajoute que le fait que son oncle soit mort d'une crise cardiaque est «une nouvelle choquante pour la famille. Depuis qu'il était à l'hôpital, son médecin n'a rien révélé sur son état cardiaque, sachant qu'il allait subir une opération. Tous ces facteurs auraient dû être pris en considération».

Nous avons contacté l'attaché de presse du ministère de la Santé, Jameer Eadally. Ce dernier souligne que Dario Jocelyn Mootee est bel et bien décédé d'une crise cardiaque. Avant de préciser qu'il est clair qu'il n'y a pas de négligence médicale.

Ile Maurice

Fille de 13 ans décédée  - Les parlementaires s'indignent enfin...

Le décès de la petite Ruwaidha, mariée religieusement à 13 ans et enceinte de trois mois a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.