3 Janvier 2018

Ile Maurice: Roshi Bhadain - «2018 sera notre année»

Il en est persuadé. Et c'est sur sa page Facebook qu'il a lancé le cri de ralliement de ses chers «reformers». «2018 sera notre année et nous atteindrons nos objectifs ensemble», affirme Roshi Bhadain.

S'il n'évoque pas explicitement la partielle au n°18, qui a vu la victoire d'Arvin Boolell, le leader du Reform Party y fait toutefois allusion. Partielle qu'il a provoquée en démissionnant comme député de Belle-Rose-Quatre-Bornes. Au temps de la campagne, Roshi Bhadain prédisait d'ailleurs qu'il remporterait la partielle par 2 000 votes d'avance...

L'issue de cette joute électorale semble toutefois lui avoir servi de leçon. Du moins, en termes de l'expérience que les membres de son parti et lui ont acquise. «We have learnt the Do's and Don'ts in 2017», dit Roshi Bhadain.

Le Reform Party, poursuit-il, a choisi «d'apporter des réformes positives» et de «changer le système archaïque» pour le bien-être de la population et non pour quelques «rodère-boutes». Et de conclure par les mots de l'ex-président des États-Unis, Barack Obama. «We are the change we seek!»

Ile Maurice

Commission Britam - Akhilesh Deerpalsing va porter plainte au CCID

«A potential fraudulent activity». C'est, au dire d'Akhilesh Deerpalsing, ce qui pourrait expliquer les deux… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.