3 Janvier 2018

Madagascar: Document de voyage - Le passeport biométrique passe à 190 000 ariary

Hausse inattendue. Le droit d'acquisition de passeport biométrique est passé à 190 000 ariary.

« Il est porté à la connaissance du public qu'à partir du mois de janvier, le droit d'acquisition d'un passeport malagasy sera révisé à 190 000 ariary », telle est l'annonce publiée sur la page de la Police nationale sur le réseau social « facebook », hier. Les usagers sont surpris par cette hausse. « C'est injuste. Pourquoi une telle hausse en ce moment », affirme Rachel Andrianiaina, mère de famille. Au lieu de payer 110 000 ariary, les gens payeront cette somme.

La fluctuation de l'euro expliquerait cette hausse.

« Cette hausse est due à la fluctuation de l'euro. Les passeports biométriques sont réalisés par une entreprise prestataire appelée « Semnex». La réalisation de chaque passeport est payée en euro. La valeur de l'euro de 2013 n'est plus celle d'aujourd'hui. L'euro atteint presque les 4 000 ariary. L'Etat doit combler le manque par une subvention spéciale pour éviter l'augmentation. La police nationale a prévenu la population, il y a un mois en avance mais les gens n'ont pas considéré. Maintenant, nous sommes à l'heure de l'application», explique une source sûre auprès de la Police nationale qui a requis l'anonymat.

Madagascar

Révélations de Houcine Arfa - Le CRN demande à l'Etat malagasy de porter plainte

Pendant que la ministre de la Justice Rasolo Elise Alexandrine se tait malgré les révélations… Plus »

Copyright © 2018 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.