3 Janvier 2018

Nigeria: Le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, publie une nouvelle vidéo

Photo: Emmanuel Ogala/Premium Times
Le seul véhicule blindé de Boko Haram abandonné non détruit par l'armée nigériane.

A l'occasion de cette nouvelle année, Abubakar Shekau, le chef historique du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, fait à nouveau parler de lui. Une nouvelle vidéo d'une trentaine de minutes en arabe et en haoussa a été transmise aux médias.

C'est une vidéo qui revendique plusieurs attaques récentes à Maiduguri, à Gamboru et à Damboa. Mais si les attentats-suicides, les raids sur les villages, les villes et les postes militaires se sont multipliés ces deux derniers mois, Boko Haram reste en difficulté et divisé.

Le groupe chercherait surtout à rappeler son existence, selon le spécialiste du Nigeria, Marc Pérouse de Montclos : « Ce n'est pas une grosse attaque, c'est plutôt pour signaler qu'ils sont toujours là. D'autant que peu avant, ils avaient raté un attentat-suicide contre ce même hôpital.

Ils montrent également une partie de leur butin, mais il n'y a rien de très exceptionnel dans ce fait d'armes. Je ne pense pas qu'on puisse le lire comme une vidéo importante dans l'histoire de ce groupe.

C'est tout simplement une vidéo de rappel, c'est tout, et de réponse à [Tukur] Buratai qui est le chef d'état-major de l'armée nigériane, qui justement avait un peu moqué l'incapacité du groupe à monter des attentats-suicides contre un hôpital ».

Une vidéo qui renforce pour le chercheur la division du groupe : « Quoi qu'il en soit, de certains qui veulent prétendre que le groupe s'étendrait à travers l'Afrique, ce n'est nullement le cas même si le groupe porte toujours la signature de l'Etat islamique, puisqu'on le sait le groupe est divisé en plusieurs factions dont deux au moins se revendiquent de l'Etat islamique, ce qui montre aussi finalement la déconfiture du mouvement à la fois dans le Borno, et ailleurs d'une manière plus générale dans le monde ».

Nigeria

Réfugiés camerounais au Nigéria - Le HCR alerte sur la vulnérabilité des femmes et des enfants

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'est déclaré vivement… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.