3 Janvier 2018

Afrique: Le scandale sulfureux CaïmaGate, un délit d'initié de 7 milliards de fcfa

Dans sa livraison d'hier, notre confrère nigérien TamTamInfos détaille en exclusivité les derniers fragmats d'un scandale convenu d'appeler Le CaïmaGate.

Pour des malversations financières estimées à plus de 7 milliards de Fcfa, TamTamInfos que Confidentiel Afrique a parcouru de long en large renseigne que le Directeur général de la société Caima, a été placé en garde à vue hier mardi à la police judiciaire de Niamey. Une affaire, la plus cocasse et sulfureuse de la République du Niger d'après des sources judiciaires, sous le deuxième quinquennat du Président Issoufou Mahamadou.

Notre confrère TamTamInfos, qui suit les traces du DG de Caïma, Maizama GAYA, désormais dans les mains de la police avant de décider son transfèrement au Parquet de Niamey, fournit des détails en béton du CaïmaGate. Selon TamTamInfos, le Directeur général a passé des commandes auprès des fournisseurs qui se trouvent être lui- même.

Comment un DG, ordonnateur du compte d'une société d'Etat peut-il acheter des biens pour le compte de celle-ci en devenant son propre fournisseur ? s'interroge TamTamInfos. En droit, cela s'appelle un délit d'initié. Le Président ISSOUFOU Mahamadou, qui a fait de son deuxième mandat, un quinquennat de gestion vertueuse pour ceux qui gérent les deniers de l'état, demeure stoïque et imperturbable.

Son entourage immédiat soutiennent mordicus qu'il va sévir. Ce scandale révélé par Piédestal et TamTamInfos- qui ressemble fort bien à Norbourg et à Earl Jones- n'est que le début d'une vaste série d'enquêtes qui seront éventrées les jours à venir...

Niger

Lourd bilan de l'attaque par Boko Haram d'un poste militaire à Toumour

On connait désormais le bilan de l'attaque, mercredi soir, d'un poste militaire à Toumour non loin de… Plus »

Copyright © 2018 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.