3 Janvier 2018

Tunisie: Trois conditions pour revenir...

Cette fois-ci, l'ESZ semble tenir bon parce qu'elle lutte pour la survie. Contraint par la pression de la rue accentuée par les supporters, grands et petits, le comité directeur a décidé de se retirer de la compétition, «ce qui est arrivé était prévisible et on a fait l'essentiel pour éviter un tel scénario, mais en vain.

Inutile donc de continuer», a déclaré Abdallah Belhiba, président du club. Le milieu sportif, au début, puis toutes les couches de la société civile ont commencé à exprimer leur mécontentement. Attroupements, blocages de routes, manifestations, réunions se sont amplifiés... Communiqués et lettres relatant les faits qui se sont produits le jour du match et bien avant, exprimant les revendications de l'ESZ et signés par les partis politiques locaux, ont été adressés aux autorités concernées. Les remous se poursuivent et les manifestants menacent de toucher d'autres secteurs. Dans cette situation qui fait boule de neige, les responsables de l'ESZ lient leur retour à la compétition à trois conditions : le match devra être rejoué, un arbitre international dirigera la partie et la rencontre devra être retransmise en direct à la TV.

D'autre part, dimanche soir, une réunion devant rassembler les anciens présidents de l'ESZ s'est tenue au local du club. Mais comme la décision a été un peu hâtive, les Belgacem Bouaouaja, Mouldi Mnakri, Ali Baâboura, Aziz Dhouib, Béchir Abichou, Belgacem Mnafakh, Yacine Gana, Ali Oueriemmi n'ont pu se présenter au rendez-vous, pour une raison ou une autre. Quant aux présents, ils ont tous insisté sur les bonnes relations de voisinage qui lient zarzis et Ben Guerdane et le seront à vie. En même temps, ils souhaitent que l'autorité compétente intervienne pour résoudre ce problème en toute transparence et objectivité. Hichem Bouajila, résident en France, a ajouté pour sa part: «L'ESZ ne cédera pas et au cas où la FTF ne parviendrait pas à trouver une solution fiable et correcte à ce problème, on va porter plainte à la Fifa».

Tunisie

La colère gronde toujours notamment dans les quartiers populaires

En Tunisie, si les manifestations ont baissé en intensité la colère gronde toujours dans de… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.