3 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: Loisirs à Pointe-Noire - La population attirée par le rond-point de la République

L'endroit nouvellement construit et embelli selon les règles de l'art est pris d'assaut par les Pontégrins depuis le 23 décembre dernier, à la faveur des fêtes de fin d'année et de Nouvel An.

Véritable lieu d'attraction grâce à sa nouvelle configuration plus reposante, touristique voire historique, le rond-point de la République a été ouvert au public le 23 décembre 2017 sans une grande cérémonie officielle. Il suscite de la curiosités car pour de nombreux jeunes de Pointe-Noire, cette place passe au premier plan de tous les espaces de distraction de la ville. Frédéric, élève au lycée Pointe-Noire 2, témoigne: « J'étais à l'école où nous avons appris que le rond-point de Lumumba venait d'être ouvert au public. Avec des collègues, nous sommes arrivés sur les lieux pour se faire des photos. Ces lieux deviennent très beaux et très attirants avec des jets d'eau, des places pour s'asseoir et une grande stèle de plus de dix mètres de hauteur à l'extrémité de laquelle se trouve l'un des éléments des armoiries de la République, une femme assise tenant la Devise du pays ».

D'aucuns estiment que c'est un bon jardin public qui voit le jour en ce début d'année 2018 au cœur même de Pointe-Noire. L'endroit, pour eux, mérite maintenant son appelation de rond-point de la République et change positivement l'image centrale du premier arrondissement, Emery-Patrice-Lumumba. Certes, les 23, 25 et 31 décembre, les gens se sont rués sur les lieux, mais jusqu'alors ils ne désemplissent pas.

Un homme d'un certain âge croisé sur les lieux s'est exprimé en peu de mots de la date du 28 novembre 1958, celle relative à la proclamation de la République, « Je suis content que ce rond-point qui porte le nom de la République soit construit de la sorte, car la date du 28 novembre 1958 est historiques. Elle est très importante et devrait tout temps être enseignée aux différentes générations... Ce fut une erreur quand on a semblé l'oublier pendant des décennies », a signifié un homme âgé, croisé sur les lieux.

De nombreux touristes s'efforceraient à aller se recréer sur cette place du rond-point de la République, comme jadis au bord de l'océan atlantique.

Congo-Brazzaville

La liberté de mouvement en faveur du pasteur Ntumi fait réagir

La recommandation prise samedi 20 janvier par les membres de la commission ad hoc paritaire, chargée de… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.