3 Janvier 2018

Sénégal: Centenaire de la commune - Foundiougne nostalgique de son passé glorieux

La cité de Laga Ndong a également célébré son centenaire le week-end dernier. Le maire de la ville, Babacar Diamé, a saisi l'occasion pour magnifier une telle initiative.

Selon le maire de Foundiougne, « l'important est que l'événement permet aux populations de la localité de se retrouver pour revisiter le passé glorieux de leur ville ». Ce dernier affirme que ce centenaire constitue des moments d'échanges sur la mise en œuvre de leur plan de développement communal devant les conduire vers l'émergence dans les cinq années à venir.

Mais, devant le président de l'Association des maires du Sénégal, Aliou Sall, par ailleurs directeur général de la Caisse de dépôt et de consignation, ainsi que de plusieurs personnalités dont le préfet Gorgui Mbaye, le directeur de cabinet du ministre de la Culture, Lamine Sarr, le président du Conseil départemental, Moustapha Mbaye, le maire de Foundiougne a fait savoir que la ville a 100 ans ce 30 décembre en tant collectivité territoriale érigée en commune mixte en 1917 à la même date mais, souligne Babacar Diamé, « elle existe depuis le 12e siècle car c'est à cette période que les premiers habitants sont venus du Fouta pour s'y installer.

Et, dès 1870, des comptoirs commerciaux y ont été créés pour favoriser les échanges commerciaux entre les différents acteurs économiques ».

Pour le préfet Gorgui Mbaye, ce centenaire permet de jeter un regard rétrospectif sur le passé colonial de Foundiougne où beaucoup d'eau a coulé sous les ponts pendant une quarantaine d'années de règne du pouvoir colonial mais dont les dividendes n'ont pas été engrangés par les différentes générations.

Tout compte fait, un tel centenaire mérite bien d'être fêté, comme nous l'a fait savoir Farba Diouf, rédacteur en chef de la radio locale Foundiougne FM. Car, il constitue, selon lui, « un moment fort pour revisiter le passé de Foundiougne, son présent et son futur. Donc, le maire a fait son devoir en impliquant tout le monde pour la circonstance ».

Cependant, selon Maximin Diagne, adjoint au maire, « cent ans pour une commune fait très jeune mais, pour Foundiougne qui fut la capitale de l'ancienne région naturelle du Sine-Saloum avec le transport fluvial de l'arachide, donc poumon de l'économie du Sénégal, il y a bien une raison ».

Et, une bonne raison pour le directeur de cabinet du ministre de la Culture, Lamine Sarr, qui souligne le caractère solennel de ce centenaire pour lequel « les organisateurs ont bien fait de le fêter pour magnifier en même temps l'immense potentiel halieutique, touristique et culturel de Foundiougne promis à un bel avenir avec les nombreux projets et programmes inscrits au titre de l'action gouvernementale déclinée à travers les ambitions du président Macky Sall de faire du Sénégal un pays émergent ».

Dans cette dynamique, le président de l'Association des maires du Sénégal, natif de la ville, a évoqué les nombreuses performances économiques et réalisations sociales du président Macky Sall qui, selon lui, « fait au Sénégal ce qu'aucun autre homme d'Etat n'a réussi en si peu de temps et cela dans tous les secteurs d'activités.

D'ailleurs il s'est engagé à redorer le blason de la commune de Foundiougne et il a même démarré avec la construction du port de Ndakhonga, du pont et du lycée.

Il s'y ajoute la subvention sur les moteurs de pirogues hors bord mais aussi les initiatives qui seront mises en œuvre pour la promotion du tourisme. Ce qui fera de Foundiougne la locomotive du développement de la région de Fatick ».

Sénégal

Regain de tension en Casamance - La socièté civile locale calme le jeu

Les responsables de l'Église catholique ne sont pas les seuls à s'inquiéter de la situation qui… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.