2 Janvier 2018

Congo-Kinshasa: Clôture du conclave du Parti. MR - Clément Kanku invite les membres à se préparer pour affronter les élections

Les rideaux du conclave du Mouvement pour le Renouveau, MR, parti politique cher au Député National Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua, sont tombés le samedi 30 décembre 2017 au siège de cette formation politique à Lingwala.

C'est Me Lucien Ingole Isekemanga, Secrétaire Général du parti, qui a procédé à la clôture de ces assises qui ont duré environ deux semaines. Aux termes de ces travaux, les participants, qui ne sont autres que les cadres et membres du MR, se sont engagés à travailler durement pour la bonne marche du parti afin d'affronter les échéances électorales qui débutent par l'organisation de l'élection présidentielle prévue le 23 décembre 2018 selon le calendrier publié le 5 novembre par la Commission Electorale Nationale Indépendante.

Dans son message lu par son Directeur de Cabinet, M. Pierre Mwanza, Clément Kanku Bukasa a indiqué que ce conclave revêt une importance capitale car, il s'est tenu au moment où le pays est confronté à des multiples tensions dues à la fin de la rallonge de douze mois accordée par les parties prenantes aux discussions directes du centre interdiocésain au Chef de l'Etat, Joseph Kabila Kabange.

Pour l'élu de Dibaya au Kasaï Central, la situation que traverse le pays risque de le plonger dans un chaos indescriptible. Raison pour laquelle, il demande à ses membres de faire preuve de maturité et de prudence dans les prises de position. A l'entendre, ces travaux ont permis de faire une évaluation objective de la marche du parti et faire également des propositions concrètes afin de faire face aux différents défis.

En ce qui concerne les échéances électorales qui se pointent à l'horizon, Clément Kanku a invité les membres de son parti à s'y préparer et à rester vigilants.

Rapport définitif des commissions

Marc Kilembi, Président du comité préparatoire du conclave qui a lu le rapport, a expliqué que les sous-commissions mises en place notamment, la commission chargée des élections, de l'évaluation et la troisième chargée de la restructuration, ont travaillé dans le but de diagnostiquer en profondeur les causes qui militent pour la léthargie du parti. Après intenses activités, ces trois sous-commissions ont formulé quelques recommandations. Il s'agit, entre autres, de la nomination des hommes et des femmes intègres et efficaces ; ressusciter les cellules dans toutes les fédérations qui doivent être animés par des membres du parti ; créer un organe attaché à la présidence du parti, genre conseil national du parti avec pour mission, évaluer les activités du parti chaque trimestre et faire des propositions, etc.

Message du Président National du 30 décembre 2017 à la clôture du conclave du Mouvement pour le Renouveau

Chers camarades,

Nous voici arrivés à la fin de notre conclave. Un conclave qui s'achève à un moment crucial pour notre pays.

En effet, cette fin d'année coïncide avec la fin du mandat du Chef de l'Etat sortant dans un climat de forte tension et d'incertitude. C'est pourquoi, nos assises étaient revêtues d'une importance particulière.

Monsieur le Secrétaire Général et chers camarades,

La situation que traverse notre pays risque de nous plonger dans un chaos indescriptible. C'est pourquoi nous devons faire preuve de maturité et de prudence dans nos prises de position. Nous devons tenir compte de cette donne et adapter notre combat à ces circonstances.

Nous venons de terminer un exercice hautement démocratique et stratégique. Ce moment nous a permis de faire une évaluation objective de notre parti et de faire également des propositions concrètes pour faire face à tous les défis que nous devons relever.

Même si l'année qui s'écoule a été riche en événement aussi bien heureux que moins agréables, nous devons garder l'espoir et nous engager à faire entendre notre voix dans toutes les tribunes.

Nous devons également continuer à offrir le meilleur de nous-mêmes.

D'ailleurs je ne doute pas de votre engagement et j'ai en même temps l'espoir de voir s'ouvrir des nouveaux horizons pour notre parti.

Certes, un parti politique est une œuvre humaine et en tant que tel, il n'est pas à l'abri d'erreurs mais nous devons faire de nos erreurs une force pour nous améliorer et aller de l'avant.

En outre, nous devons bannir dans nos esprits la fatalité et le découragement. Persévérer dans nos entreprises et toujours innover et surtout rester ambitieux.

Mesdames et Messieurs,

Chers camarades,

Le Congo est à la croisée des chemins et ce peuple plus que jamais attend de nous que nous soyons à la hauteur de ses attentes.

C'est pourquoi, nous devons participer activement à toutes les activités qui iront dans le sens de lui redonner sa liberté d'expression, sa liberté de choisir ses dirigeants et sa liberté de se réapproprier son destin, ce qui justifie notre soutien à la marche pacifique du 31 décembre 2017.

Oui. Notre parti a droit à une vie meilleure, nos enfants ont droit à un avenir radieux. C'est ici que notre projet de société « Fungola » trouve tout son sens et j'invite chacun de vous personnellement à se l'approprier afin de sensibiliser la population sur ses bienfaits et ses avantages.

Chers camardes,

Nous menons ce combat ensemble depuis des longues années. Nous avons traversé des situations de toute nature. Chaque fois, nous avons surmonté ces difficultés et demain nous serons certainement confrontés à d'autres épreuves que nous surmonterons avec l'aide de Dieu.

Lors de ces assises, nous avons offert à chacun l'occasion de participer librement en s'exprimant sans aucune contrainte et autres pesanteurs. C'était donc un exercice démocratique comme on n'en voit pas dans d'autres partis politiques. Ceci est dû au fait que nous sommes tous attachés à des valeurs démocratiques et nous devons prêcher par l'exemple, la démocratie étant une culture.

Chers camarades,

Nous allons capitaliser ce moment en essayant de rencontrer tant soit peu vos préoccupations dans l'intérêt de notre parti. C'est pourquoi, nous allons nous mettre à l'œuvre, prendre des grandes décisions et mettre notre parti à niveau pour être compétitif et attractif. Dans le même ordre d'idées nous appliquerons la politique de la fourmi et de l'araignée en même temps afin de sensibiliser le plus grand nombre.

Chers camardes, allez apporter la bonne nouvelle au peuple.

Préparons-nous pour faire face à toutes les éventualités, préparons-nous à affronter les échéances électorales.

Ne soyons pas distraits, restons vigilants et alertés.

En espérant que le moment passé ensemble nous aura permis de renforcer nos relations et de la bonne cohésion de notre groupe,

Je vous souhaite une bonne chance et espère que cette année qui va commencer soit une année remplie de bénédictions et de grâce.

Je vous souhaite donc mes vœux les meilleurs

Que Dieu bénisse le Mouvement pour le Renouveau

Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo et son peuple

Je vous remercie

Honorable Kanku Bukasa wa Tshibuabua

Président National

Congo-Kinshasa

La loi électorale contestée devant la Cour constitutionnelle

Après un débat parlementaire houleux, un vote à l'Assemblée boycotté par… Plus »

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.