5 Janvier 2018

Mali: Perspectives 2018 de la Douane - Un cap fixé à 600 milliards de F CFA

L'année 2017 a été une année très éprouvante pour les services des douanes maliennes certes, mais les objectifs de recettes fixés à 585 milliards de F CFA ont été atteints, malgré la crise sécuritaire qui affecte le fonctionnement des services des douanes dans certains endroits du pays. Après avoir relevé ce défi, il a été fixé aux douanes maliennes un objectif de recettes fixé à 600 milliards de F CFA en 2018. Les bonnes performances des deux derniers mois (novembre et décembre 2017), respectivement 52,3 milliards et plus de 50,1 milliards sont de bon augure pour la nouvelle année.

Au moment où on préparait le budget d'Etat pour l'année 2018, les douanes maliennes viennent de réaliser une recette record de plus de 50 milliards de F CFA pour le seul mois août 2017, sur un objectif fixé à 48 milliards de F CFA, soit un excédent de plus de 2 milliards. Cette performance des gabelous dans une période de sortie crise où sur les 10 régions du Mali, seules trois, à savoir Kayes, Koulikoro, Sikasso fonctionnent en plein temps et dans une moindre mesure, une partie des régions de Ségou et Mopti. Les services des douanes n'existent que de nom dans la partie aride du pays. Si seulement avec 3 régions sur 10, les douanes arrivent à faire des performances de recettes, il va de soi que les partenaires techniques et financiers dont le FMI (Fonds Monétaire International) et la Banque Mondiale, soient séduits par ces résultats et ont d'ailleurs donné leur quitus pour la validation du plan de travail 2018 des douanes maliennes.

Mali

Nouveaux tirs d'obus à Tombouctou

Une semaine après l'attaque jihadiste contre les camps de la Minusma et de la force française Barkhane… Plus »

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.