5 Janvier 2018

Cote d'Ivoire: Bouaké - Des tirs entendus tôt ce vendredi dans des camps militaires

Photo: Fraternité Matin
Des militaires

Des tirs ont été entendus dans la nuit d'hier à ce vendredi 5 janvier 2018, au camp du 3e bataillon et au camp du génie civil, rapportent plusieurs personnes jointes par téléphone à Bouaké. Selon Rfi, il s'agirait d'une altercation entre forces de l'ordre. « Un problème interne », évoque pour sa part une source sécuritaire jointe à Bouaké par une correspondance particulière.

Un premier bilan de ces tirs fait état d'un blessé au sein des forces de l'ordre, ajoute Rfi. Plusieurs habitants des quartiers Sokoura et Koko, qui se sont confiés aux différents correspondants de presse sur place, affirment que c'est aux environs de 4h du matin que les premiers coups de feu ont été entendus pour s'arrêter « vers 6h00 du matin ». Également, un convoi du Centre de coordination des décisions opérationnelles (Ccdo) a essuyé des tirs au niveau du corridor nord de la ville sur la route de Katiola.

Au réveil des populations de Bouaké, cette situation qui semble circonscrite n'a pas perturbé la circulation, le commerce et l'ensemble des activités dans la capitale de la région de Gbêkê.

A l'occasion des échanges de vœux de nouvel an, jeudi, le chef d'Etat-major général des armées, le général de corps d'armée Touré Sékou, a présenté des "excuses à la Nation" ivoirienne, suite aux mutineries qui ont perturbé un tant soit peu l'année 2017.

Il a promis qu'en 2018 l'armée fera "son devoir" correctement. "2017 a été marquée par des mutineries qui ont remis en cause les fondements de notre armée", avait-il rappelé.

En savoir plus

Des tirs échangés à Bouaké entre forces de l'ordre

Frayeur cette nuit à Bouaké dans le centre de la Côte d'Ivoire avec des tirs entendus au niveau du… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.