7 Janvier 2018

Burkina Faso: Coris Bank International Burkina - Dix ans d'innovations célébrés

Les responsables de Coris Bank International Burkina Faso ont, au cours d'un déjeuner de presse, tenu le vendredi 5 janvier 2018 à Ouagadougou, lancé les activités entrant dans la commémoration du dixième anniversaire de la banque.

Ayant ouvert ses premiers guichets le 7 janvier 2008, Coris Bank International Burkina Faso (CBI), la banque au capital social de 32 milliards de F CFA cotée à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a soufflé ses dix bougies hier 7 janvier 2018. L'institution bancaire entend marquer l'événement en communiant avec ses clients et partenaires à travers plusieurs activités placées sous le thème: « Coris Bank International, dix ans d'innovations et de transformation du système bancaire pour un développement endogène du Burkina Faso».

Devant la presse le vendredi 5 janvier 2018 à Ouagadougou, le directeur général de la CBI-Burkina, Diakarya Ouattara a annoncé une série d'activités notamment un diner gala, un don de sang, une campagne de dépistage de l'hépatite B, une course cycliste professionnelle, une course cycliste amateur, un tournoi de football inter-écoles professionnelles dans les villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso et des jeux radiophoniques.

Un prix Coris Initiative privée qui récompensera des projets innovants portés par de jeunes entrepreneurs dans les 13 régions du Burkina Faso est aussi au programme. Outre ces annonces, le DG Ouattara a profité de l'occasion pour faire le bilan des acquis engrangés.

A l'entendre, sa banque a proposé à la population Burkinabè de vivre avec elle une nouvelle expérience, notamment celle de faire la banque autrement. « Il s'agissait dès lors d'un grand défi que nous nous sommes lancé et que nous avions le devoir de relever à travers une approche nouvelle, singulière et adaptée aux réalités de notre marché.

Nous avons en ce sens travaillé à introduire des innovations majeures qui auront contribué à la transformation du système bancaire et impacté significativement le développement endogène du Burkina Faso », a-t-il expliqué. Ainsi, il a relevé que de 39 agents au départ, la banque emploie à ce jour plus de 1000 salariés qui animent 42 agences et un parc de 44 DAB repartis sur le territoire national.

Au titre des innovations introduites, il a cité le service continu de la banque de 7H à 18H, l'ouverture des agences les dimanches et jours fériés, la baisse des frais de tenue de compte pour les salariés qui sont passés de 2000 à 995 F CFA après une année entière de gratuité offerte en 2010, la gratuité des frais de tenue de compte des retraités et des conditions préférentielles de crédits.

122 milliards de F CFA mobilisés pour le PNDES

La création du produit « Coris Rappel » pour permettre aux fonctionnaires nouvellement intégrés d'obtenir des prêts sans garantie et domiciliation de salaire pour leur besoin d'installation et d'équipements, la bancarisation des étudiants bénéficiaires du FONER à travers la carte ACADEMIA, le lancement de la première agence mobile au Burkina Faso, la première fenêtre de Finance islamique dénommée CORIS BARAKA et l'organisation de Coris Days depuis 2008 ont également été cités par le DG Ouattara.

« Sur la décennie, notre institution a pleinement assuré sa mission et est devenue un acteur-clé de développement de notre pays. En effet, nous avons injecté plus de 2000 milliards de F CFA dans le financement de l'économie nationale notamment les PME/PMI. Nous sommes par ailleurs un acteur majeur du financement de l'agriculture et du monde rural car nous sommes le plus grand contributeur du pool bancaire national dans le financement du coton », a-t-il affirmé.

En outre, pour contribuer à la bancarisation des femmes, CBI Burkina a créé un produit d'épargne à un taux bonifié dénommé « Rumdé ». « Dans cette même logique, nous avons mis en place une unité de finance inclusive qui assure aux femmes un accompagnement privilégié pour la réalisation de leurs projets.

Aussi les associations et groupements ont été financés à plus de 88 milliards de F CFA », a-t-il ajouté. A ce bilan, le Président du Conseil d'administration de la CBI, Idrissa Nassa, a ajouté qu'à travers Coris Bourse, l'institution a mobilisé 122 milliards de F CFA qui ont été mis à la disposition de l'Etat pour le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES). « Nous sommes très satisfaits des résultats atteints », a-t-il apprécié.

Toutefois, il a relevé que sa structure n'entend pas dormir sur ses lauriers car elle souhaite être d'ici à 2022 la banque de référence en qualité et en disponibilité des services financiers pour l'accompagnement des PME/PMI et des particuliers.

« Nous allons poursuivre les innovations avec comme leitmotive la satisfaction du client », a-t-il promis. Il a également assuré que la banque travaillera à consolider ses positions et à faire rayonner l'économie des pays où elle est installée notamment le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Mali, le Sénégal et le Togo.

Burkina Faso

La direction des douanes alerte sur le trafic de drogue

La douane burkinabè a mis la main sur un camion qui transportait de la drogue le 17 février dernier.… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.