8 Janvier 2018

Mali: ATEL-Mali pour la création de nouvelles ressources financières

C'est le souhait exprimé par le ministre de l'Economie numérique et de la Communication. Arouna Modibo Touré ne cesse de se réjouir de l'arrivée officielle du troisième opérateur téléphonique, du nom de ATEL Mali. Les promoteurs viennent de lancer les activités commerciales de cette société de télécoms sous la dénomination « télecel ».

Le ministre de l'Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré a indiqué que le gouvernement place de grands espoirs dans le démarrage des activités de ce troisième opérateur. Il a expliqué qu'« en matière de téléphonie, le Mali est resté longtemps en situation de duopole».

Selon lui, le souhait du gouvernement à travers la mise en route d'Atel-SA, est d'avoir plus de concurrence sur le marché télécoms national qui suscitera une amélioration des services et une baisse des coûts, la création d'emplois directs et indirects, la création de nouvelles ressources financières pour le trésor public.

Cette nouvelle société à une capacité de 5000 000 d'abonnés pour un coût d'investissement de 100 milliards de FCFA. Selon le ministre Touré, les activités de cette nouvelle société permettront de créer des emplois pour la jeunesse malienne. « L'arrivée de cet opérateur est tant attendue au Mali.

Elle créera des emplois au Mali, le trésor public aura un peu plus de ressources, ainsi que le fond d'accès universel », a espéré le ministre.

Mali

Un conflit peut en cacher un autre

Alors que les attentions ont longtemps été concentrées sur la lutte anti-terroriste dans le Nord,… Plus »

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.