8 Janvier 2018

Soudan: Prix du pain - Des manifestations d'étudiants violemment dispersées

Au Soudan, les manifestations pour protester contre la hausse du prix du pain se poursuivent. A Khartoum, les forces de sécurité ont utilisé des gaz lacrymogènes ce lundi 8 janvier pour disperser des étudiants. Les Soudanais manifestent depuis vendredi 5 janvier, dans la capitale mais aussi à l'intérieur du pays. Dimanche, un étudiant a été tué au Darfour.

Depuis que le gouvernement soudanais ne subventionne plus la farine, le prix du pain a doublé. Pas étonnant dès lors que des manifestants descendent dans la rue depuis quelques jours pour dénoncer cette augmentation.

Ce lundi, à l'université de Khartoum, des forces de sécurité ont tiré des gaz lacrymogènes et essuyé des jets de pierre. Une source indique que plusieurs étudiants auraient été arrêtés. Dimanche déjà, des rassemblements avaient été dispersés à l'intérieur du pays. Au Darfour, un lycéen a été tué.

Dans l'espoir de ramener le calme dans cette région, foyer de contestation, les autorités ont suspendu les cours dans les écoles et collèges pour une semaine. Trois dirigeants du Parti du congrès soudanais - une des formations qui a appelé à manifester - ont été arrêtés, selon un communiqué du parti. Dans les rangs de l'opposition, on s'attend à d'autres interpellations.

Pour venir à bout des manifestations, les autorités « n'hésiteront pas à employer la manière forte », selon un ministre cité par l'agence officielle soudanaise.

Soudan

CHAN 2018 - Le Maroc et le Soudan pourraient se qualifier pour les quarts de finale, ce mercredi.

Les Lions de l'Atlas vont tenter d'engranger une deuxième victoire face à la Guinée, qui a… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.